Madinaty Smart City : le premier prix attribué à un banc urbain muni de panneaux photovoltaïques

Les deuxième et troisième prix ont récompensé des lampadaires dotés d’un système d’alimentation éolien et un abribus conçu en aluminium.

Madinaty Smart City : le premier prix attribué à un banc urbain muni de panneaux photovoltaïques

Le 8 novembre 2021 à 13h07

Modifié 8 novembre 2021 à 20h07

Les deuxième et troisième prix ont récompensé des lampadaires dotés d’un système d’alimentation éolien et un abribus conçu en aluminium.

Consacrer le « made in Morocco » et lui donner un coup d’impulsion. C’est l’objectif de la toute première édition du concours d’innovation « Madinaty Smart City », dont la cérémonie de remise des prix s’est déroulée jeudi 4 novembre à Marrakech.

Ce concours était organisé par Lamalif Group, spécialisé dans l’éclairage public et le mobilier urbain, en collaboration avec l’université Cadi Ayyad de Marrakech, l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), Green Energy Park (GEP), l’université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), l’université internationale de Rabat (UIR), l’École marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI), l’École de paysage et d’architecture de Casablanca (EAC) et le cabinet de conseil Tennaxia, spécialisé dans l’intégration de la responsabilité sociétale des entreprises.

La matinée a été consacrée à la présentation, par 15 jeunes candidats présélectionnés, de huit projets axés sur l’éclairage public et le mobilier urbain. Innovation technologique, design, viabilité et valeur ajoutée… Les membres du jury se sont basés sur des critères stricts pour départager les candidats.

Des lampadaires dotés d’un système d’alimentation éolien

À l’issue de ces présentations, le jury a attribué le premier prix au projet baptisé « Smart Glissa« , conçu par Malak Cherkaoui, Salem Omar, Houda El Boukari et Ilyes Moustaoui. Il s’agit d’un banc urbain intelligent, agencé sous forme de tente marocaine et donnant accès à plusieurs services et fonctionnalités technologiques pour les usagers de l’espace public.

« Ce banc s’inscrit dans la tradition marocaine : un endroit où les gens peuvent se rassembler, se réunir », explique à Médias24 Malak Cherkaoui, étudiante à l’École nationale d’architecture de Marrakech. « Nous avons développé sur ce banc un vélo de sport pour permettre aux usagers de bouger tout en produisant de l’énergie. Mais pas besoin qu’une personne pédale 24h/24, 7j/7 ! L’énergie est principalement produite à partir de panneaux photovoltaïques installés sur le banc », précise-t-elle.

Le second prix a été attribué au projet « Anire », conçu par Moustapha Zeroual, ingénieur d’État spécialisé en intelligence artificielle, et Ayoub Slimane, architecte d’intérieur et designer. Il s’agit d’un projet de candélabre au design novateur doté d’un système d’alimentation éolien.

« C’est un lampadaire 100% smart et innovant, et surtout complètement autonome grâce à l’énergie produite à partir de panneaux solaires et d’éoliennes installées sur le lampadaire. Au Maroc, le soleil et le vent sont des ressources naturelles qui nous permettent de produire naturellement de l’énergie solaire et éolienne, alors autant en profiter ! Nos produits sont également connectés : en cas de panne par exemple, le lampadaire lui-même nous transmet une alerte via une application qui rassemble tout le réseau de lampadaires de la ville où ils seront déployés, sachant que cette application est elle-même reliée à un site qui recoupe toutes les informations qu’elle peut nous fournir. Cette technologie nous permet d’intervenir immédiatement et de réparer sur place le lampadaire », explique Ayoub Slimane à Médias24.

Le design de ce produit s’inspire de motifs qui représentent l’identité et la culture marocaines. « Il peut donc être installé dans toutes les villes du Maroc, peu importent leurs spécificités locales, car il s’accommode parfaitement à l’environnement urbain marocain », assure Ayoub Slimane.

Le jeune architecte d’intérieur tient à assurer que son produit est 100% marocain : le design, la conception, la production. « On peut commencer sa production dès demain : on dispose de tous les outils nécessaires au Maroc ; nul besoin d’importer. »

Des design adaptés à la culture urbaine marocaine

Enfin, le troisième prix a été attribué au projet baptisé « Abribus Adrar« . Signé par Salma Haoudi, cet abribus est un espace d’attente qui « intègre les dernières technologies tout en respectant l’environnement ». Il est en effet conçu en aluminium, « un matériau écologique qui se recycle à l’infini », confie cette jeune architecte à Médias24.

La composante innovation s’illustre par l’intégration de capteurs et d’un écran digital qui permettent d’avertir les usagers des horaires et des retards éventuels. « L’abribus collecte également de la data sur les usagers, notamment l’âge et le sexe, en respectant toutefois les données personnelles ; le but étant d’établir une base de données concernant le profil des usagers des transports », ajoute Salma Haoudi. Cette technologie doit également permettre de collecter des informations sur le flux de passagers pour cibler les heures de pointe et augmenter, si nécessaire, les fréquences de passage des bus.

Comme Ayoub Slimane, Salma Haoudi a jugé « pertinente » la conception d’un abribus adapté à la culture urbaine marocaine. « Avec la mondialisation, les design qui sont mis au point ne ressemblent à aucune culture et c’est dommage ! Les motifs qu’arbore notre abribus sont inspirés de la culture berbère, notamment ceux que l’on voit sur les tapis et les bijoux. Sa forme inclinée rappelle quant à elle l’inclinaison des montagnes de l’Atlas, et sa couleur ocre évoque les constructions berbères. » Son installation a donc toute sa place dans une ville comme Marrakech.

Le premier projet, « Smart Glissa », a reçu une prime d’encouragement de 60.000 DH. Il sera pris en charge et déployé par Lamalif Group. Les deuxième et troisième prix ont été dotés respectivement d’une prime de 30.000 et 15.000 DH.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CTM : Activité et Réalisations du 3 ème Trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.