Brahim Laroui, nouveau directeur général de Lesieur Cristal

| Le 30/6/2021 à 10:53

Suite à la décision de Samir Oudghiri de se consacrer à de nouveaux projets et de quitter ses fonctions de directeur général de Lesieur Cristal, Brahim Laroui a été nommé par le conseil d'administration, en tant que nouveau directeur général à compter du 1er août 2021.

Ainsi, Brahim Laroui et Samir Oudghiri disposerons d'une période de transition durant le mois de juillet afin d'aller à la rencontre des salariés et différentes parties prenantes de la société.

Brahim Laroui a près de 30 ans d'expérience professionnelle, principalement dans les produits de grande consommation. Il a démarré sa carrière chez P&G puis dans les boissons gazeuses (Pepsico et Coca-cola) au Maroc, en Afrique du Nord, au Proche Orient, en Allemagne et en Afrique Sub-Saharienne. Depuis 2016, il est directeur général du groupe SBM.

Après avoir accompagné Lesieur Cristal pendant 17 ans, Samir Oudghiri continuera de partager son expertise avec la société et le groupe Avril sur des sujets stratégiques définis à travers un contrat de conseil.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 5/3/2024 à 12:39

    CapAccess : taux, modalités de financement, maturités... Les explications de Mohamed Benchaaboun

    Le premier produit de financement du FM6I est officiellement lancé. Il servira à pallier la sous-capitalisation des entreprises souhaitant investir. Deux tiers minimum de l’investissement seront portés par les banques à travers de la dette bancaire et un tiers au maximum par le fonds à travers de la dette subordonnée à un taux standard de 5,5%. Voici les détails dévoilés par le directeur général du FM6I.
  • | Le 4/3/2024 à 16:23

    Bitcoin : +49% en YTD, les explications d'un trend haussier fulgurant

    Le cours de la première des cryptomonnaies est conduit à la hausse par deux principaux facteurs : la traction des fonds ETF spot autorisés à la mi-janvier par le régulateur américain (SEC), et le 'halving' qui interviendra dans quelques mois. Il s'agit d'un procédé qui divisera par deux la production journalière de bitcoins. De fait, la rareté tire le prix à la hausse.
  • | Le 1/3/2024 à 16:53

    Fort ralentissement du crédit bancaire en janvier et hausse des impayés

    Les crédits bancaires marquent un fort ralentissement en janvier. L’encours global des crédits recule de plus de 24 milliards de dirhams d’un mois sur l’autre. L’encours des comptes débiteurs et crédits de trésorerie chute particulièrement de 12 MMDH en janvier par rapport à décembre. Les impayés, eux, progressent en janvier de près d’un milliard de dirhams d’un mois sur l’autre.
  • | Le 1/3/2024 à 16:37

    Label'Vie : baisse de 31% du résultat net en 2023, hausse de 12% du dividende

    Le groupe est parvenu à maintenir une bonne croissance de son chiffre d'affaires et de ses ventes sur l'année 2023. Alors que 24 magasins ont été inaugurés, la profitabilité a diminué, notamment du fait d'un effet de base défavorable et de la non-récurrence des plus-values exceptionnelles réalisées en 2022.
  • | Le 1/3/2024 à 16:30

    Le FM6I et le GBPM vont lancer le nouveau produit de dette subordonnée

    Le Fonds Mohammed VI pour l’Investissement a annoncé la création, en partenariat avec le GPBM, de CapAccess, le nouveau produit de dette subordonnée. Le produit aura pour but l’injection de quasi-fonds propres dans les entreprises sous forme de dette subordonnée pour remédier à la problématique de sous-capitalisation, engendrant des difficultés d’accès au financement.
  • | Le 1/3/2024 à 13:05

    OCP : hausse des investissements en 2023 à 26 MMDH

    Le groupe affiche une baisse de son chiffre d’affaires en 2023, notamment du fait d’un effet de base négatif après une année 2022 exceptionnelle. L’OCP a maintenu une forte dynamique d’investissement en hausse de 34% par rapport à 2022 avec 26,8 MMDH.