Les Marocains exemptés de visas pour leurs séjours en Colombie

Le Maroc et la Colombie ont signé, mardi 6 avril, deux accords bilatéraux et deux mémorandums d'entente, lors d'une visioconférence tenue entre le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et la ministre des Relations extérieures de Colombie, Claudia Blum.

Les Marocains exemptés de visas pour leurs séjours en Colombie

Le 7 avril 2021 à 8h38

Modifié 10 avril 2021 à 23h29

Le Maroc et la Colombie ont signé, mardi 6 avril, deux accords bilatéraux et deux mémorandums d'entente, lors d'une visioconférence tenue entre le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et la ministre des Relations extérieures de Colombie, Claudia Blum.

Le premier accord relatif aux services aériens vise à organiser progressivement l’ouverture réciproque des marchés aériens des deux pays et comporte des dispositions relatives à l’octroi de droits de trafic, aux autorisations d’exploitation des entreprises de transport aérien, aux redevances et droits de douane, à la représentation commerciale des entreprises, aux tarifs et transferts de recettes.

Le second accord correspondant à l’exemption mutuelle de visa pour les détenteurs de passeports ordinaires, vise à exempter les ressortissants d’un pays titulaires d’un passeport ordinaire et les titulaires d’un passeport diplomatique de l’obligation de visa pour les séjours de courte durée (90 jours) dans l’autre pays.

Par ailleurs, deux mémorandums d’entente ont été signés à l’occasion, dont le premier par les deux ministres des Affaires étrangères relatif à la coopération en matière de lutte contre le problème mondial des drogues avec pour objectif de promouvoir la coopération en matière de lutte contre le trafic de drogues ainsi que la coordination entre les autorités compétentes des deux pays.

Associant l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) et l’Agence présidentielle de coopération internationale de Colombie (APC-Colombia), le second mémorandum d’entente, signé par les directeurs respectifs des deux agences de coopération, Mohamed Methqal et Ángela Ospina de Nicholls, consiste à établir une relation de coopération entre les Agences de coopération des deux pays dans le cadre de la coopération Sud-Sud en mettant en œuvre des initiatives de coopération académique, culturelle, scientifique et technique, et à encourager l’échange d’expériences, la gestion et l’échange d’expertise et de savoir-faire dans les domaines prioritaires identifiés par les deux parties.

(Avec MAP)

A lire aussi


Maroc : Une lente reprise prévue et un risque sur le financement des entreprises privées (FMI)

Le chef de la mission du FMI au Maroc, Roberto Cardarelli a dressé un état des lieux de l’économie marocaine et des risques liés à la crise. Pour lui, la reprise économique est bel et bien amorcée. Mais le poids du tourisme dans l’économie et son lent redémarrage seront pénalisants. L’accroissement des besoins de financement du Trésor pourrait également impacter la disponibilité des crédits au secteur privé.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.