La DGSN recrute 22 commissaires principaux

La Direction générale de la sûreté nationale organise, pour la première fois, un concours de recrutement de commissaires de police spécialisés dans différentes disciplines.

La DGSN recrute 22 commissaires principaux

Le 1 novembre 2019 à 13h37

Modifié 11 avril 2021 à 2h43

La Direction générale de la sûreté nationale organise, pour la première fois, un concours de recrutement de commissaires de police spécialisés dans différentes disciplines.

La DGSN annonce sur les réseaux sociaux l’organisation, le 29 décembre à Rabat et dans d’autres villes, pour la première fois, et en application du décret relatif au nouveau statut fondamental des fonctionnaires de police, un concours pour recruter 22 commissaires de police principaux spécialisés en médecine générale, en radiologie et en biologie, en médecine vétérinaire, ainsi que des ingénieurs d’état en développement de l’information et de la communication.

Les candidats, hommes et femmes, doivent être âgés d’au moins 45 ans, le jour du concours.

Les personnes intéressées doivent s’inscrire sur le portail électronique de la DGSN (www.concours.dgsn.gov.ma), avant de déposer leurs demandes auprès des services préfectoraux, provinciaux, ou régionaux de la police, et ce, avant le 17 novembre 2019.

Ci-dessous les modalités de recrutement:

Lire aussi: La DGSN lance un concours pour le recrutement de 7.708 policiers

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank – Indicateurs financiers trimestriels à fin Septembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Retour sur les 100 jours de Mehdi Bensaid au ministère de la Jeunesse, la culture et de la communication