Boycott. Les Eaux Minérales d’Oulmès anticipe une baisse « très significative » de ses résultats 2018

| Le 7/3/2019 à 7:23

Suite à la campagne de boycott qui a visé entre autres la marque Sidi Ali, les Eaux Minérales d'Oulmès vient d'alerter sur ses résultats, anticipant une baisse de son activité et de ses niveaux de marge en 2018.

Compte tenu d'une conjoncture sectorielle marquée par un recul des ventes d'eau en bouteille de plus de 10% en valeur au niveau national et de la crise ayant visé la marque Sidi Ali, les Eaux Minérales d'Oulmès anticipe une baisse "très significative" de ses résultats pour l'année 2018, indique la société dans un communiqué.

Selon la société, ce contexte particulier succède à une période d'importants investissements en matériels et équipements prévus dans le plan intial de développement des Eaux Minérales d'Oulmès, tel qu'annoncé dans le cadre de l'opération d'émission des billets de trésorerie au titre de l'exercice 2017.

En conséquence, la société prévoit une baisse de ses niveaux d'activité ainsi qu'une dégradation de ses niveaux de marge pour l'exercice 2018.

En réponse aux changements des habitudes de consommation et parallèlement aux mesures prises pour limiter l'impact de la situation difficile qu'a traversée la société, le management dit poursuivre le déploiement de sa stratégie visant à adapter son offre produits à l'ensemble des consommateurs marocains.

La société rappelle avoir mis sur le marché Sidi Ali en format 2L. Aussi, "la gamme d'eau minérale Oulmès Bulle Fruitées a été renforcée durant l'année 2018 par de nouvelles saveurs en réponse à l'écho positif reçu auprès des consommateurs"

Enfin, "le partenariat conclu avec le groupe Suntory Beverage & Food (SBF) s'est matérialisé par la mise sur le marché de nouvelles boissons (Banga) après le lancement de la marque Orangina, premier fruit de ce partenariat", rappelle-t-on.

Conscient que l'année 2018 a été marquée par des évènements à caractère exceptionnel, le management des Eaux Minérales d'Oulmès dit être confiant quant à ses perspectives futures de croissance, et vise à améliorer progressivement ses niveaux de rentabilités.

>>> Lire aussi: Oulmès perd plus de 87% de son bénéfice semestriel à cause du boycott

lire aussi
  • | Le 3/8/2022 à 10:11

    Managem : le chiffre d’affaires en forte hausse de 81% à fin juin 2022

    Le groupe a bien profité de la contribution aurifère dans le chiffre d'affaires. Durant le second trimestre, l'Or de la mine de Tri-K comptait pour le tiers des revenus du groupe. La consolidation e la production et l'appréciation de la parité USD/MAD ont également poussé le chiffre d'affaires à la hausse.
  • | Le 1/8/2022 à 9:38

    Mutandis : chiffre d’affaires en hausse de 48% à fin juin 2022

    La hausse des prix de vente suite à l'augmentation des prix des intrants a été généralement bien acceptée. Les volumes de ventes progressent et le chiffre d'affaires dépasse le milliard de dirhams. Season a généré 235 MDH de revenus à fin juin. La dette bancaire recule de 18% par rapport à fin décembre 2021.
  • | Le 1/8/2022 à 9:05

    CDM : hausse de 17% du RNPG à fin juin 2022

    Le groupe a connu une bonne dynamique concernant les crédits à fin juin, en hausse de 4,7% par rapport au S1-2021. Le coût du risque a fortement baissé de 84% par rapport à la même période en 2021. Le RNPG ressort à 325 MDH, tiré par l'amélioration des marges et la baisse du coût du risque.
  • | Le 31/7/2022 à 19:10

    ODM lève 80 MDH sur le marché obligataire, une première dans le secteur de la santé au Maroc

    Le Groupe Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM) clôture avec succès une émission obligataire de 80 millions de dirhams auprès d'investisseurs privés, apprend Médias24.
  • | Le 31/7/2022 à 9:59

    L’encours des crédits bancaires dépasse les 1.000 MMDH à fin juin, les impayés reculent (BAM)

    D’un mois sur l’autre, l’encours du crédit bancaire progressé de 43 MMDH. Les créances en souffrance affichent un léger retrait de 688 MDH d’un mois sur l’autre à 86,7 MMDH. Elles augmentent cependant concernant les ménages. Sur 12 mois glissants, elles progressent de 4,8%.
  • | Le 29/7/2022 à 17:18

    En juin, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 8% sur une année glissante

    Le cash en circulation reprend une tendance haussière en juin 2022. Il progresse de 4,5 MMDH d’un mois sur l’autre. Parallèlement, les dépôts bancaires progressent de 2,2% par rapport au mois précédent, soit 23 MMDH en valeur.