Saham Assurance : le contrôle fiscal et la sinistralité automobile plombent les bénéfices

S.E.H. | Le 26/2/2019 à 7:44

Les bénéfices de Saham Assurance pour 2018 affichent un recul de 8,5% à 402,9 millions de dirhams, en dépit d'un chiffre d'affaires en nette progression. Ce retrait est dû au contrôle fiscal qu'a subi l'assureur, combiné à l'augmentation de la sinistralité automobile.

Une dynamique favorable sur l'ensemble des branches a conduit Saham Assurance à dégager en 2018 un chiffre d'affaires de 5,2 milliards de dirhamsen progression de 7,8%, 

L'activité Non-Vie a poursuivi sa croissance avec un chiffre d'affaires en hausse de 9,3% à près de 4,2 milliards de dirhams.

La branche Vie a pour sa part évolué de 2,1% à un peu plus d'un milliard de dirhams.

Le résultat technique de la compagnie affiche toutefois un recul de 3,7%, à 576,6 millions de dirhams, "en raison d'un environnement sectoriel marqué par une amplification de la sinistralité automobile", explique Saham Assurance.

Ajouté à l'impact du contrôle fiscal qu'a subi la compagnie, le résultat net 2018 enregistre une baisse de 8,5% à 402,9 millions de dirhams.

Saham Assurance a fait pour rappel l'objet d'un contrôle fiscal durant l'année écoulée portant sur l'IS, la TVA et l'IR afférents aux années 2016 et 2017. Un contrôle qui s'est soldé le 28 décembre dernier par la signature d'un protocole d'accord avec la Direction générale des impôts pour le règlement définitif et irrévocable d'un montant de plus de 60 millions de dirhams.

Les fonds propres de Saham Assurance progressent pour leur part de 5,7%, à 4,2 milliards de dirhams.

lire aussi
  • | Le 2/10/2022 à 11:42

    Banques cotées : amélioration du coût du risque et progression des bénéfices au S1-2022

    Légère évolution de l’activité commerciale, amélioration du coût du risque, hausse de 10% du résultat net part du groupe... Voici comment ont évolué les principaux indicateurs des banques cotées à la bourse de Casablanca.
  • | Le 1/10/2022 à 13:55

    Le cash en circulation demeure stable à fin août 2022

    Le cash en circulation demeure stable d’un mois à l’autre mais affiche une hausse de 22,6 milliards de dirhams par rapport à août 2021. Les dépôts bancaires progressent légèrement par rapport à juillet 2022. Sur une année glissante, ils augmentent de 52 MMDH.
  • | Le 30/9/2022 à 16:10

    Alliances : le RNPG progresse de 77% à fin juin

    Le groupe a pu améliorer son résultat grâce à la bonne maîtrise de ses charges et à la hausse des marges opérationnelles. Le carnet de commandes s'élève à 3,1 MMDH.
  • | Le 30/9/2022 à 8:58

    Ciments du Maroc : baisse de 18% du résultat net

    Le chiffre d’affaires a été maintenu par rapport à la même période en 2021 grâce à la bonne tenue des ventes de clincker à l’export et des matériaux de construction. La hausse des coûts de production, notamment de petcoke, a rogné sur les marges et le résultat net.
  • | Le 29/9/2022 à 18:14

    TGCC en accord avec son business plan, évoque sa lutte contre l’inflation des intrants

    Lors de sa conférence de presse, le management du groupe a exposé les bons résultats du premier semestre et a décrit les moyens mis en œuvre pour lutter contre la hausse du prix des intrants. TGCC n’a pas caché ses ambitions continentales, indiquant que des projets d’envergure seraient annoncés d’ici la fin de l’année. Son chiffre d’affaires dans cette zone devrait tripler d’ici deux ans.
  • | Le 27/9/2022 à 17:22

    Voici pourquoi Maroc Telecom continue de baisser en bourse

    Nouvelle sanction, hausse du taux directeur, risque inflationniste… Voici les facteurs qui alimentent la baisse du titre Maroc Telecom en bourse.