χ

Soudan: Béchir assure que son pouvoir ne cèdera pas à la contestation

Les manifestations antigouvernementales qui secouent le Soudan depuis presque un mois ne conduiraient pas à un changement de pouvoir, a affirmé lundi 14 janvier le président Omar El-Béchir, devant une foule de ses partisans au Darfour. 

Soudan: Béchir assure que son pouvoir ne cèdera pas à la contestation

Le 14 janvier 2019 à 14h57

Modifié 14 janvier 2019 à 14h57

Les manifestations antigouvernementales qui secouent le Soudan depuis presque un mois ne conduiraient pas à un changement de pouvoir, a affirmé lundi 14 janvier le président Omar El-Béchir, devant une foule de ses partisans au Darfour. 

"Il y a une seule voie vers le pouvoir, et c'est celle des urnes. Le peuple soudanais décidera en 2020 qui doit le gouverner", a annoncé Béchir, 75 ans, dont une troisième candidature à l'élection présidentielle prévue l'an prochain est pressentie.

"Le Soudan a beaucoup d'ennemis et ces ennemis ont quelques personnes parmi nous qui ne veulent pas la stabilité et la sécurité pour le pays", a-t-il ajouté.

Le chef de l'Etat soudanais, à la tête du pays depuis un coup d'Etat en 1989, se trouvait à Niyala, la capitale de l'Etat du Darfour-Sud, au lendemain des contestations qui ont débuté le 19 décembre après la décision du gouvernement de tripler le prix du pain, dans ce pays plongé dans une grave crise économique.

Selon un bilan officiel, 24 personnes ont été tuées depuis le début du mouvement.  

(Avec agences)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Salafin: Avis de convocation des actionnaires à l’AGO

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.