χ

Le chantier de la Baie de Cocody est en phase avec le calendrier initial

Le chantier concernant la Baie de Cocody a reçu la visite du vice-président de la république de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, qui s’est assuré de  l’avancement du projet. Les travaux devraient prendre fin d’ici 2020 pour une enveloppe de 450 millions de dollars. 

Le chantier de la Baie de Cocody est en phase avec le calendrier initial

Le 16 novembre 2017 à 17h52

Modifié 11 avril 2021 à 1h21

Le chantier concernant la Baie de Cocody a reçu la visite du vice-président de la république de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, qui s’est assuré de  l’avancement du projet. Les travaux devraient prendre fin d’ici 2020 pour une enveloppe de 450 millions de dollars. 

"Nous avons réalisé 70% de l’ensemble des travaux des différentes plates-formes de la première tranche de la Baie de Cocody". C’est ainsi que Said Zarrou, le président du directoire de Marchica Med, société d'ingénierie publique en charge du projet en Côte d’Ivoire, a répondu à la question concernant l’état d’avancement du chantier en question. C’est aussi l’une des principales conclusions retenues par le vice-président de la république de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, lors de sa visite du site le 10 novembre dernier.

Ce projet, en plein centre de la capitale économique ivoirienne Abidjan a été lancé au mois de janvier de l’année précédente. Une enveloppe estimée à 450 millions de dollars est nécessaire pour l’ensemble des travaux, selon les informations obtenues par Médias24 auprès de Marchica Med.

La Banque Islamique du Développement (BID) s’est associée à la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) et au Fonds de l'OPEP pour le Développement International pour pouvoir assurer le financement de ce chantier gigantesque.

L’unique apport financier marocain pour le projet réside dans l’obtention d’une caution auprès d’Attijariwafa Bank. Selon nos informations, la filiale de la SNI a aussi participé dans la structuration et l’ingénierie financière qui ont précédé les travaux.

Dans le détail, la deuxième phase de la première tranche concerne la réalisation de la plateforme qui accueillera les infrastructures et les équipements. Il s’agit de la maison Ivoire, les aires de jeux, les promenades, la marina, les terrasses d'Abidjan, plaine sportive, corniche et aventure parc. 

Au mois de mars dernier, un appel d’offres international a été lancé pour la réalisation de la deuxième phase de la deuxième tranche des travaux. Après consultation, c’est un groupement maroco-ivoirien composé de l’entreprise SGTM et ENSBTP qui sera aux commandes. 

Une fois cette phase achevée, il sera alors autour d’une nouvelle tranche, plus complexe et qui nécessite davantage de technicité et qui ne sera lancée qu’en 2018. "L'achèvement du projet étant prévu pour 2020, il nous restera la phase de la réalisation d’un viaduc haubané reliant Cocody au Plateau et du carrefour de l'Indénié, qui a été un grand problème pour les Abidjanais par les temps pluvieux", explique le président de Marchica Med.

Restera la tranche la plus délicate et qui concerne l’élaboration et la mise en place d’une stratégie pour le développement du programme de valorisation de la baie de Cocody et son exploitation. Pour cette étape, les consultations et appels d’offres seront lancés en 2018, assure le management de Marchica Med.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Communication Financière des Résultats annuels 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Présentation du rapport national sur la qualité des eaux de baignade et du sable