Nettoiement à Casablanca. La résiliation amiable avec Sita Blanca vient d’être actée

Un protocole d’accord a été signé courant cette semaine entre la ville et le délégataire, puis approuvé par le ministère de l’Intérieur. Officiellement, le contrat prend donc fin. Sita continuera à opérer pendant encore quelques jours, avant de passer le relais à la SDL Casa prestations. 

Nettoiement à Casablanca. La résiliation amiable avec Sita Blanca vient d’être actée

Le 12 octobre 2017 à 19h33

Modifié 11 avril 2021 à 2h43

Un protocole d’accord a été signé courant cette semaine entre la ville et le délégataire, puis approuvé par le ministère de l’Intérieur. Officiellement, le contrat prend donc fin. Sita continuera à opérer pendant encore quelques jours, avant de passer le relais à la SDL Casa prestations. 

L’information nous a été confirmée par une source autorisée ainsi que par le premier vice-président du conseil de la ville Abdessamad Haiker.

Après environ trois semaines de tergiversations durant lesquelles le maire Abdelaziz Elomari n’avait pas tranché sur le mode de résiliation du contrat qui lie la ville à Sita Blanca, il y a quelques jours, la décision a enfin été prise. Le contrat a été rompu à l’amiable. Une demande expressément formulée par la filiale du français Suez Environnement et à laquelle le président du conseil de la ville avait donné son accord de principe à condition qu’elle ne porte pas préjudice aux intérêts de la ville.

Le 15 septembre, les élus avaient voté la décision de résiliation, mais ont laissé au président plein pouvoir pour opter pour le mode de résiliation qu’il juge opportun. Jusqu’à la semaine dernière, une rupture par déchéance n’était pas exclue, nous avait déclaré Abdessamad Haiker. Ce n’est que cette semaine que la question a été tranchée.

Selon nos sources, l’entrée en vigueur effective du protocole d’accord aura lieu dans quelques jours. Une information qu’il nous été impossible de vérifier auprès de la ville.

"Sita Blanca est toujours opérationnelle. Je ne peux pas vous en dire plus. Vous saurez tout dans peu de temps", s’est contenté de nous déclarer M. Haiker.

La commune envisage de publier un communiqué dans les heures qui viennent pour expliquer tous les contours de cette opération, a-t-il ajouté.   

Dès que Sita Blanca ne sera plus sur le terrain, c’est la SDL Casa prestations qui assurera la transition pendant une période de 6 mois, le temps d’élaborer un nouveau cahier des charges pour désigner un nouveau prestataire. Une décision votée également le 15 septembre par le conseil de la ville. 

Casa Prestations gardera sa mission de SDL en charge du suivi et du contrôle du deuxième opérateur Averda, affiliée au groupe libanais Averda International. 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué de presse post Assemblée Générale Ordinaire de la société Aluminium du Maroc, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.