χ

Etude. Les directeurs financiers maghrébins veulent se développer en Afrique francophone

Le cabinet international de conseil et d’audit PwC vient de livrer sa dernière étude, "Enjeux stratégiques et priorités 2017 du directeur financier en Afrique francophone". On apprend que les personnes interrogées sont optimistes pour l’année 2017 et beaucoup pensent à une expansion vers l’Afrique francophone.

Etude. Les directeurs financiers maghrébins veulent se développer en Afrique francophone

Le 19 mai 2017 à 11h36

Modifié 19 mai 2017 à 11h36

Le cabinet international de conseil et d’audit PwC vient de livrer sa dernière étude, "Enjeux stratégiques et priorités 2017 du directeur financier en Afrique francophone". On apprend que les personnes interrogées sont optimistes pour l’année 2017 et beaucoup pensent à une expansion vers l’Afrique francophone.

Pour élaborer cette deuxième édition du rapport, 100 directeurs financiers ont répondu à un questionnaire en ligne dont 64% sont basés au Maghreb et 36% en Afrique subsaharienne (Côte d’Ivoire, Togo, Sénégal, République démocratique du Congo, Mali et Bénin). L’étude a été menée de décembre 2016 à mars 2017 et les répondants appartiennent à des entreprises de divers secteurs d’activité.

L’expansion comme moteur de la croissance

Un document grâce auquel, nous apprenons que les directeurs financiers sont très optimistes dans leurs prévisions pour cette année ainsi que pour les perspectives de croissance de leurs entreprises. Ils sont 82% à se montrer confiants dans les pays du Maghreb et 75% dans les pays d’Afrique subsaharienne. Cet optimisme se traduit notamment par la volonté des directeurs financiers de se développer à l’international.

La stratégie d’expansion s’oriente vers l’Afrique francophone pour plus de 94% des répondants. L’étude a également révélé que de plus en plus de directeurs financiers souhaitent développer leurs activités en Afrique anglophone.

Aujourd’hui, l’Afrique anglophone fait figure de potentiel moteur de croissance et attire de plus en plus les entreprises. Plus de 41% des directeurs financiers interrogés affirment vouloir y investir contre seulement 10% l’année dernière.

Toutefois, la volonté des directeurs financiers d’internationaliser leurs activités se heurte à plusieurs obstacles. Les sujets d’ordre sécuritaire et géopolitique sont des contraintes qui agissent comme un frein à la stratégie d’expansion pour plus de 56% des directeurs financiers basés au Maghreb.

Les directeurs financiers d’Afrique subsaharienne accordent, quant à eux, une grande importance aux difficultés liées à la réglementation et à la fiscalité.

Les obstacles sont nombreux

"Pour l’Afrique subsaharienne, le principal obstacle est la réglementation et le manque d’harmonisation des législations. La négociation des standards panafricains a pour objet d’instaurer un droit des affaires harmonisé mais encore faut-il que ces résolutions entrent en pratique. A cela s’ajoutent les contraintes fiscales, très pesantes pour les entreprises", explique Douty Fadiga, associé chez PwC en Afrique francophone, Côte d’Ivoire.

L’accès au financement reste également un obstacle qu’ils doivent surmonter. Parmi les personnes sondées, 31% considèrent que la question de l’accès au financement est au cœur de leurs challenges.

Par ailleurs, et parmi les chantiers majeurs menés par les directeurs financiers en 2017, la première priorité demeure l’optimisation du cash disponible. En effet, plus de 78% des répondants privilégient l’optimisation du cash disponible pour améliorer la gestion de la trésorerie.

Pour atteindre cette ambition, 71% des répondants se tournent vers la sécurisation des flux et 78% d’entre eux choisissent de mettre en place de solutions de cash management, même si des contraintes réglementaires importantes existent, notamment en Afrique subsaharienne.

Les problématiques RH figurent également au premier rang des priorités du directeur financier, parmi lesquelles le recrutement et la définition de plans de carrière. L’étude révèle que 36% des personnes interrogeés ont des difficultés à recruter des profils techniques et près du tiers d’entre eux rencontrent des difficultés dans la définition de plans carrière des collaborateurs. Mais les directeurs financiers sont aussi confrontés à d’autres défis de taille comme l’implication, la motivation et la rétention des collaborateurs.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

NEMA Capital: Publication des valeurs liquidatives des OPCI au 30 Juin 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.