χ

Egypte: attaques meurtrières contre l’armée et la police

Des attaques ont visé lundi la police et l'armée en Egypte faisant sept morts, tandis qu'un important centre satellitaire a été touché par des roquettes au Caire, au lendemain de manifestations meurtrières.  

Egypte: attaques meurtrières contre l’armée et la police

Le 7 octobre 2013 à 11h04

Modifié 7 octobre 2013 à 11h04

Des attaques ont visé lundi la police et l'armée en Egypte faisant sept morts, tandis qu'un important centre satellitaire a été touché par des roquettes au Caire, au lendemain de manifestations meurtrières.  

Cinq soldats ont été tués à Ismaïliya (nord), où des groupes islamistes ciblent fréquemment les forces de sécurité depuis que l'armée a destitué et arrêté le 3 juillet Mohamed Morsi, premier chef de l'Etat élu démocratiquement en Egypte, selon une source de sécurité.

Dans la péninsule du Sinaï, deux personnes ont été tuées dans un attentat à la voiture piégée devant un commissariat de police, ont indiqué des responsables de la sécurité. Selon des témoins, le véhicule avait été garé devant l'entrée principale du commissariat d'Al-Tur, dans le sud de la péninsule où les groupes islamistes sont également très actifs.

Dans la capitale, plusieurs roquettes tirées par des inconnus ont endommagé une gigantesque antenne de communication satellitaire, selon des responsables de la sécurité. Ces tirs visaient un regroupement de plusieurs antennes dans le quartier huppé de Maadi, et l'une des roquettes a troué l'une d'elle qui sert à relayer les communications téléphoniques internationales.

Ces attaques interviennent au lendemain de manifestations des partisans de M. Morsi, qui ont dégénéré en heurts avec la police faisant au moins 50 morts. Autorités et pro-Morsi se sont rejeté la responsabilité de ces violences, les plus sanglantes depuis la mi-août.

M. Morsi, premier président élu démocratiquement en Egypte, a été destitué après que des millions de manifestants eurent réclamé son départ. Depuis le 14 août, les autorités mises en place par les militaires ont tué plus d'un millier de manifestants pro-Morsi et ont arrêté plus de 2.000 Frères musulmans, la confrérie islamiste du président déchu.

(Par AFP)
 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CTM : Communiqué AGOA du 8 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.