Santé : le ministre applaudit, les syndicats grondent

Les syndicats du secteur de la santé sont mécontents. Ils dénoncent la politique du ministre, notamment les retenues sur salaires pour les jours de grève, et lancent un appel à protester pour le mardi 6 août.

Santé : le ministre applaudit, les syndicats grondent

Le 5 août 2013 à 22h39

Modifié 5 août 2013 à 22h39

Les syndicats du secteur de la santé sont mécontents. Ils dénoncent la politique du ministre, notamment les retenues sur salaires pour les jours de grève, et lancent un appel à protester pour le mardi 6 août.

Dans une présentation faite à Casablanca, El Houssaine Louardi, ministre de la Santé, a fait un étalage des indicateurs, rappelé les objectifs et dressé le bilan des 18 derniers mois de son ministère. Au même moment, les 4 syndicats les plus représentatifs du secteur appellent à un sit-in, mardi 6 juillet, dans toutes les régions du Maroc.

Au Maroc, on n’a pas intérêt à tomber malade, les derniers chiffres révélés par le ministre de la Santé montrent que 1.000 Marocains se partagent un seul lit et le même infirmier, qu’un médecin soigne 12.000 personnes, et que la santé ne bénéficie que de 5,3% du budget de l’Etat. La mortalité infantile reste très élevée : 31 enfants sur mille ne soufflent pas leur cinquième bougie, et 74% des mamans accouchent sans assistance médiale, etc. Autant dire que la santé au Maroc tire le bilan social vers le bas.

Le ministère dresse un bilan flatteur

Cependant, le ministère aspire, à travers la politique qu’il est en train d’adopter, à mettre en confiance le citoyen par rapport au système de santé, à travers plusieurs leviers : impliquer le ministère dans la stratégie du gouvernement, développer les partenariats public/privé, mettre en place le programme de régionalisation, adopter une meilleure politique de gestion des ressources humaines, améliorer la gouvernance, réorganiser et renforcer les services d’urgence et réformer la politique médicamenteuse du Maroc. De bien jolies résolutions, mais quel est l’état d’avancement 18 mois après l’arrivée de M. Louardi à la tête du ministère ?

Il est à mettre à l’actif du ministère la baisse du prix de 320 médicaments, et l’élargissement des prestations des services de santé, notamment les services d’oncologie à Fès et à Casablanca, la construction et l’extension de 99 centres sanitaires et 154 logements pour les professionnels de la santé, tout en participant à l’encadrement du secteur à travers la promulgation d’une nouvelle réglementation.

Les syndicats mécontents

Pourtant, les 4 syndicats les plus représentatifs du secteur de la santé dénoncent l’attitude du ministre. Dans un communiqué envoyé à Médias 24, ils lui reprochent d’avoir nommé, à la tête de la Fondation Hassan II pour la promotion des œuvres sociales au profit du personnel du secteur public de la santé, Saïd Fekkak, qui était membre du cabinet du ministre Louardi, ne prenant pas en compte la réserve des quatre syndicats quant à cette nomination.

D’après ce même communiqué, les syndicats relèvent le manque de clarté de la politique adoptée par le ministère. Le régime du Ramed a été lancé sans assurer d’accompagnement, exposant le personnel de santé aux ires des citoyens.

Indignés, les quatre syndicats déplorent la politique de ponctions sur les salaires du personnel de santé gréviste, faisant du secteur de la santé le premier secteur souffrant des retenues salariales.

Appel à se mobiliser pour mardi 6 juillet

Pour ces raisons et d’autres, les syndicats appellent à une manifestation, le mardi 6 août de 11 heures à midi, devant toutes les institutions et les délégations du ministère de la santé dans toutes les régions du royaume.

Au moment où nous éditons ces lignes, une information pour le moins anecdotique nous est parvenue ; un communiqué du ministère de la santé, fraîchement reçu, informe qu’une dame enceinte et sur le point d’accoucher dans le village d’Ait Abdi, a été sauvée au moyen d’un hélicoptère affrété par les services de santé de la région de Tadla Azilal, avant de subir une césarienne au CHU de Marrakech, opération qui a permis de sauver la mère et son bébé.

On est toutefois en droit de se demander : qui sauvera le ministre de la colère des syndicats ?

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Africa Stone Management: Valeur liquidative au 01/07/2024 de l'OPCI « PATRIMOINE PREMIUM SPI-RFA »

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.