Report de l'examen de l'affaire des actes de vandalisme relatifs au match RCA/FAR

La cour d'appel de Casablanca a reporté, mardi, jusqu'au 16 courant l'examen de l'affaire des présumés impliqués dans des actes de vandalisme ayant précédé la rencontre du championnat pro de football qui a confronté le Raja de Casablanca aux FAR de Rabat.  

Report de l'examen de l'affaire des actes de vandalisme relatifs au match RCA/FAR

Le 2 juillet 2013 à 15h20

Modifié 2 juillet 2013 à 15h20

La cour d'appel de Casablanca a reporté, mardi, jusqu'au 16 courant l'examen de l'affaire des présumés impliqués dans des actes de vandalisme ayant précédé la rencontre du championnat pro de football qui a confronté le Raja de Casablanca aux FAR de Rabat.  

La cour a également décidé de consacrer une séance, mardi prochain, aux mis en cause poursuivis en état de liberté et qui n'ont pas comparu à ce jour.

Les avocats de la défense ont, une nouvelle fois, présenté des requêtes de mise en liberté des 72 prévenus à l'instar des 63 autres qui en ont bénéficié précédemment pour cause d'examens de fin d'année scolaire, requêtes auxquelles s'est opposé le représentant du ministère public.

Les mis en cause sont poursuivis, chacun en ce qui le concerne, notamment pour constitution de bande de malfaiteurs, vol qualifié, trouble à la sécurité publique, dégâts causés à des biens publics et privés et incitation à la haine.

Un communiqué du ministère de l'Intérieur avait annoncé l'arrestation par les forces de l'ordre, jeudi 11 avril, de 193 individus pour leur implication présumée dans des actes de vandalisme ayant causé, peu avant le match Raja de Casablanca/FAR de Rabat, des dégâts à des biens publics et privés dans des quartiers de la ville de Casablanca.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Emploi. Les programmes et politiques actives du marché du travail passés au crible par le PCNS

Le marché du travail marocain est confronté à des défis persistants tels que le chômage élevé, l'inadéquation entre les compétences et les besoins du marché ainsi que la faible participation des jeunes et des femmes. En réponse, l'État a mis en place plusieurs programmes pour promouvoir l'emploi. Un rapport du Policy Center for the New South présente une analyse approfondie et des recommandations visant à optimiser ces programmes publics. Détails.

Un événement. Les agrégateurs agricoles pourront vendre librement leurs fruits et légumes sans passer par les marchés de gros

Plus de dix ans après son instauration, l’agrégation agricole n’a pas encore donné satisfaction. Pour améliorer la représentation de ce modèle d’organisation des exploitants dans le secteur agricole et réduire l’impact des intermédiaires sur le prix des fruits et légumes, le gouvernement a adopté un projet de décret qui permet à l’agrégateur de commercialiser ses produits sans passer par le marché de gros.

Communication financière

COSUMAR: INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 MARS 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.