2M réagit aux violentes attaques du PJD

2M a réagi aux attaques lancées à l’encontre de ses journalistes lundi 13 mai au parlement par un député PJD, lors d’une question orale concernant le pluralisme.  

2M réagit aux violentes attaques du PJD

Le 16 mai 2013 à 14h19

Modifié 16 mai 2013 à 14h19

2M a réagi aux attaques lancées à l’encontre de ses journalistes lundi 13 mai au parlement par un député PJD, lors d’une question orale concernant le pluralisme.  

La chaîne vient de publier un communiqué relatif à ce qu'elle appelle son respect du pluralisme et les standards professionnels. Elle exprime sa solidarité avec ses journalistes et répond avec force aux accusations du PJD.

Le 17 avril 2013, 2M avait diffusé l’émission « Moubachara Maakoum », consacrée à la décision économique gouvernementale de geler 15 milliards de DH d'investissements. Etaient présents sur le plateau pour débattre le Ministre de l’économie et des finances, un député PJD et 2 députés d’opposition. Durant cette émission, la chaîne a diffusé un reportage de 3 minutes dont le but, selon elle, était d’illustrer la problématique (inquiétude des entrepreneurs quant aux répercussions de cette décision gouvernementale), de susciter le débat et de permettre au gouvernement représenté par son Ministre de l’économie d’expliquer sa décision et de dissiper les inquiétudes. Le lendemain, le Ministre de la Communication et porte parole du gouvernement a violemment critiqué la chaîne, l'accusant la chaîne de «porter atteinte à la sécurité économique de l’Etat».

Le 13 mai, lors d’une question orale au parlement concernant le pluralisme, le député PJD M. El Haykar s'est livré à une attaque en règle visant la chaîne. Selon le communiqué publié ce matin jeudi 16 mai par 2M, les propos tenus par M. A. Elhaykar comportent des accusations graves et infondées, des insultes envers les journalistes de la chaîne, une atteinte à la liberté de s’exprimer et de débattre et une rhétorique incitant à la haine.

2M exprime, dans le communiqué, son soutien inconditionnel à ses journalistes, «visés depuis quelques mois par une campagne de dénigrement violente et systématique loin de l’atmosphère de liberté, de dignité et de sécurité qui doit prévaloir». La chaine s’indigne également contre l’utilisation de tout langage haineux et appelle à un climat de responsabilité, de liberté d’expression et de débat serein dépourvu de violence et de stigmatisation des personnes.


 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

SMI: AVIS DE RÉUNION

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.