Syrie : le Premier ministre échappe à un attentat à Damas

Le Premier ministre syrien, Waël al-Halaqi, est sorti indemne d'un attentat à Damas, a rapporté la télévision officielle Al-Ikhbariya, une ONG syrienne rapportant que son garde du corps a été tué.  

Syrie : le Premier ministre échappe à un attentat à Damas

Le 29 avril 2013 à 10h20

Modifié 29 avril 2013 à 10h20

Le Premier ministre syrien, Waël al-Halaqi, est sorti indemne d'un attentat à Damas, a rapporté la télévision officielle Al-Ikhbariya, une ONG syrienne rapportant que son garde du corps a été tué.  

Le photographe de l'AFP sur place a vu plusieurs véhicules calcinés, dont un autobus, et plusieurs autres voitures garées aux vitres brisées. Les services de sécurité ont bouclé le secteur.

« L'attentat terroriste à Mazzé visait le convoi du Premier ministre. M. Halaqi est indemne et n'a pas été blessé », affirme la télévision Al-Ikhabriya, sans préciser la nature de l'explosion.

Selon la télévision d'Etat, l'attentat s'est produit près d'un jardin public et d'une école à Mazzé, quartier ultra-sécurisé du centre-ouest de la capitale syrienne abritant de nombreuses ambassades, des bâtiments gouvernementaux et des sièges des services de renseignement et où résident de nombreux responsables politiques.

« Je marchais dans la rue, quand soudain une explosion très forte s'est produite, et j'ai vu une voiture brûler et des gens courir. J'ai entendu le bruit de vitres voler en éclats », a raconté un jeune homme à l'AFP. « Je me suis hâté de me mettre à l'abri car je craignais qu'une autre explosion n'ait lieu ».

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) rapporte de son côté que le garde du corps du Premier ministre a été tué. « Un deuxième garde du corps et le chauffeur se trouvent dans un état critique », a précisé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH qui s'appuie sur un large réseau de militants et de sources médicales et militaires à travers la Syrie. « L'explosion semble avoir été télécommandée », a-t-il précisé.

M. Halaqi avait été nommé le 9 août 2012, après la défection de son prédécesseur Riad Hijab qui protestait contre la répression sanglante par le régime de la révolte déclenchée en mars 2011. Le dernier attentat à Damas remonte au 9 avril dernier, faisant au moins 15 morts selon les médias officiels, la première attaque du genre en plein centre de la capitale.

Le régime avait alors accusé des « terroristes », terme par lequel les autorités syriennes désignent les rebelles aidés dans leur combat contre l'armée par des jihadistes qui ont revendiqué de nombreux attentats suicide, en particulier à Damas.


 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

BMCE Capital Real Estate: Publication de la valeur liquidative au 02 janvier 2024 de l’OPCI « Résilience Immo SPI-RFA »

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.