χ

Recul de 24,8% des levées brutes du Trésor en février 2013

  Les levées brutes du Trésor au niveau du marché des adjudications ont reculé en février 2013 de 24,8% par rapport au mois précédent, pour atteindre 14 milliards de DH contre un besoin prévisionnel situé entre 13 et 13,5 milliards de DH, indique la Direction des études et prévisions financières (DEPF).  

Recul de 24,8% des levées brutes du Trésor en février 2013

Le 18 mars 2013 à 18h01

Modifié 18 mars 2013 à 18h01

  Les levées brutes du Trésor au niveau du marché des adjudications ont reculé en février 2013 de 24,8% par rapport au mois précédent, pour atteindre 14 milliards de DH contre un besoin prévisionnel situé entre 13 et 13,5 milliards de DH, indique la Direction des études et prévisions financières (DEPF).  

 

Ces levées du trésor ont augmenté de 39,4% par rapport à la même période de l'année précédente, ajoute la DEPF dans une note de conjoncture pour le mois de mars.


La note relève que ces levées ont concerné principalement les maturités à court terme à hauteur de 85,7% et dans une moindre mesure les maturités à moyen terme à hauteur de 14,3%.

Pour leur part, les remboursements du Trésor ont quasiment stagné comparativement au mois précédent pour s'établir à 10,8 milliards de DH. De ce fait, les levées nettes du Trésor ont été positives de 3,2 milliards de DH contre 7,7 milliards de DH en janvier 2013, soit une baisse de 58,3%.
 

Le volume des soumissions sur le marché des adjudications a reculé de 6%


Compte tenu de ces évolutions, l'encours des bons du Trésor émis par adjudication, à fin février 2013, s'est apprécié de 0,9% par rapport au mois précédent et de 3,1% par rapport à son niveau de fin décembre 2012 pour s'établir à 367,7 milliards de DH.

S'agissant du volume des soumissions sur le marché des adjudications au cours du mois de février 2013, il a reculé par rapport au mois précédent de 6% pour se chiffrer à 24,7 milliards de DH, satisfait à hauteur de 56,7% contre 70,9% le mois précédent. Ce volume a été orienté principalement vers le court terme (71%), suivi du moyen terme (23,2%) et du long terme (5,8%).

Concernant l'évolution des taux moyens pondérés primaires des bons du Trésor, comparativement aux taux des dernières émissions, les taux des bons à 13 semaines et à 26 semaines se sont appréciés respectivement de 3 points de base (pb) et de 2 pb, alors que le taux des bons à 2 ans s'est replié de 4 pb.

 

(MAP)


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata:Principaux indicateurs semestriels S1 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.