Souss-Massa: le stress hydrique en débat à la Chambre d'agriculture

Le conseil de l’Assemblée générale de la Chambre d’agriculture de la région Souss-Massa, a examiné, mardi 14 octobre à distance lors de sa deuxième session ordinaire, la problématique du stress hydrique.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/15-10-2020/Barrage_Youssef_Ibn_Tachfin4.JPG-oui
Souss-Massa : le stress hydrique en débat à la Chambre d'agriculture

Le 15 octobre 2020 à 13:50

Modifié le 15 octobre 2020 à 14:12

Les réunions s'enchaînent à Souss-Massa sur la problématique du stress hydrique.

Le manque terrible des ressources en eau dans la région a été largement discuté lors de cette rencontre par les différents acteurs, indique un communiqué sur ce sujet qui précise que la Chambre assure le suivi permanent de la situation hydrologique à souss-Massa.

La Chambre accompagne, également, les agricultures pour assurer leur accès à cette matière vitale, notamment ceux relevant de Sebt El Guerdane (Taroudant),qui subissent les conséquences néfastes de la rupture de la dotation consacrée à ce périmètre agricole.

La rencontre a été marquée par l’examen et l’approbation du projet d’ajustement budgétaire de manière à ce qu’il soit adapté à la conjoncture exceptionnelle.

Selon l'Agence du bassin hydraulique de Souss-Massa et Draâ, "le manque de précipitations a sérieusement affecté le taux de remplissage des barrages alimentant la région. Pour l'année hydrologique 2019-2020, ces barrages n'ont reçu que 30 millions de m3 d'eau, contre 476,5 millions lors d'une année normale, soit un déficit estimé à 94%".

La région compte beaucoup sur l’unité de dessalement d’eau de mer qui est en cours de réalisation et dont la mise en service est prévue pour fin mars 2021.

(Avec MAP)

Lire aussi: Le risque de pénurie d'eau potable plane sur Agadir, des mesures drastiques annoncées

Souss-Massa: le stress hydrique en débat à la Chambre d'agriculture

Le 15 octobre 2020 à14:12

Modifié le 15 octobre 2020 à 14:12

Le conseil de l’Assemblée générale de la Chambre d’agriculture de la région Souss-Massa, a examiné, mardi 14 octobre à distance lors de sa deuxième session ordinaire, la problématique du stress hydrique.

com_redaction-56

Les réunions s'enchaînent à Souss-Massa sur la problématique du stress hydrique.

Le manque terrible des ressources en eau dans la région a été largement discuté lors de cette rencontre par les différents acteurs, indique un communiqué sur ce sujet qui précise que la Chambre assure le suivi permanent de la situation hydrologique à souss-Massa.

La Chambre accompagne, également, les agricultures pour assurer leur accès à cette matière vitale, notamment ceux relevant de Sebt El Guerdane (Taroudant),qui subissent les conséquences néfastes de la rupture de la dotation consacrée à ce périmètre agricole.

La rencontre a été marquée par l’examen et l’approbation du projet d’ajustement budgétaire de manière à ce qu’il soit adapté à la conjoncture exceptionnelle.

Selon l'Agence du bassin hydraulique de Souss-Massa et Draâ, "le manque de précipitations a sérieusement affecté le taux de remplissage des barrages alimentant la région. Pour l'année hydrologique 2019-2020, ces barrages n'ont reçu que 30 millions de m3 d'eau, contre 476,5 millions lors d'une année normale, soit un déficit estimé à 94%".

La région compte beaucoup sur l’unité de dessalement d’eau de mer qui est en cours de réalisation et dont la mise en service est prévue pour fin mars 2021.

(Avec MAP)

Lire aussi: Le risque de pénurie d'eau potable plane sur Agadir, des mesures drastiques annoncées

A lire aussi


Communication financière

Résultats de l'offre publique d’achat obligatoire portant sur les actions de la Société Maghrébine de Monétique (S2M) à l’initiative de Medtech et Millennium Ventures

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.