L’autorisation spéciale de déplacement est-elle nécessaire pour prendre l'avion?

Les passagers qui se rendent ou qui quittent les huit villes barricadées à bord des avions d’Air Arabia doivent se munir d’une autorisation spéciale de déplacement délivrée par les autorités locales pendant tout le voyage. Chez Royal Air Maroc, aucune autorisation n’est nécessaire.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/28-07-2020/aeroport-med-V0.jpg-oui
L’autorisation spéciale de déplacement est-elle nécessaire pour prendre l'avion?

Le 28 juillet 2020 à 12:00

Modifié le 28 juillet 2020 à 12:28

Comme dévoilé par Médias24, les deux compagnies autorisées à effectuer les vols internes, Air Arabia et Royal Air Maroc, maintiennent pour l'instant leurs vols vers les villes concernées par l’interdiction des déplacements, à savoir Casablanca, Tanger, Tétouan, Marrakech, Fès, Meknès, Berrechid et Settat.

Les personnes ayant déjà payé leurs vols se demandent si une autorisation de déplacement des autorités locales est nécessaire pour se rendre aux aéroports ou pour prendre l'avion. La réponse est oui pour Air Arabia, contrairement à Royal Air Maroc qui ne demande aucun document spécial.

Sur son site web, Air Arabia précise "qu'en raison de la fermeture des accès de et vers les huit villes, les passagers doivent se munir d’une autorisation délivrée par les autorités locales pendant tout le voyage".

Elle indique également que "tous les passagers arrivant à l'aéroport de Casablanca ou de Fès souhaitant se rendre vers ces villes, doivent se présenter au stand de l’aéroport au niveau de l’arrivée". Comme expliqué par Médias 24 dans un article précédent, l'Office national des aéroports (ONDA) a mis en place au niveau de ces deux aéroports des stands pour délivrer aux voyageurs des autorisations leur permettant de se déplacer vers les villes fermées.

"Les passagers arrivant dans d'autres aéroports du Maroc, pourront présenter leurs billets et passeport en guise d’autorisation de déplacement", ajoute la compagnie. 

Par ailleurs, une source bien informée nous a confié que "le service d'enregistrement de Royal Air Maroc ne demande aucune autorisation. Une fois à l'aéroport, les passagers peuvent embarquer sans soucis". 

Quant au trajet vers les aéroports, les voyageurs peuvent présenter leur passeport et le billet d'avion en cas de contrôle. "En tous les cas, nous avons remarqué que la majorité des passagers arrivent à l'heure, et que le nombre de personnes ayant raté leurs vols est très faible", ajoute notre source. 

L’autorisation spéciale de déplacement est-elle nécessaire pour prendre l'avion?

Le 28 juillet 2020 à12:22

Modifié le 28 juillet 2020 à 12:28

Les passagers qui se rendent ou qui quittent les huit villes barricadées à bord des avions d’Air Arabia doivent se munir d’une autorisation spéciale de déplacement délivrée par les autorités locales pendant tout le voyage. Chez Royal Air Maroc, aucune autorisation n’est nécessaire.

Comme dévoilé par Médias24, les deux compagnies autorisées à effectuer les vols internes, Air Arabia et Royal Air Maroc, maintiennent pour l'instant leurs vols vers les villes concernées par l’interdiction des déplacements, à savoir Casablanca, Tanger, Tétouan, Marrakech, Fès, Meknès, Berrechid et Settat.

Les personnes ayant déjà payé leurs vols se demandent si une autorisation de déplacement des autorités locales est nécessaire pour se rendre aux aéroports ou pour prendre l'avion. La réponse est oui pour Air Arabia, contrairement à Royal Air Maroc qui ne demande aucun document spécial.

Sur son site web, Air Arabia précise "qu'en raison de la fermeture des accès de et vers les huit villes, les passagers doivent se munir d’une autorisation délivrée par les autorités locales pendant tout le voyage".

Elle indique également que "tous les passagers arrivant à l'aéroport de Casablanca ou de Fès souhaitant se rendre vers ces villes, doivent se présenter au stand de l’aéroport au niveau de l’arrivée". Comme expliqué par Médias 24 dans un article précédent, l'Office national des aéroports (ONDA) a mis en place au niveau de ces deux aéroports des stands pour délivrer aux voyageurs des autorisations leur permettant de se déplacer vers les villes fermées.

"Les passagers arrivant dans d'autres aéroports du Maroc, pourront présenter leurs billets et passeport en guise d’autorisation de déplacement", ajoute la compagnie. 

Par ailleurs, une source bien informée nous a confié que "le service d'enregistrement de Royal Air Maroc ne demande aucune autorisation. Une fois à l'aéroport, les passagers peuvent embarquer sans soucis". 

Quant au trajet vers les aéroports, les voyageurs peuvent présenter leur passeport et le billet d'avion en cas de contrôle. "En tous les cas, nous avons remarqué que la majorité des passagers arrivent à l'heure, et que le nombre de personnes ayant raté leurs vols est très faible", ajoute notre source. 

A lire aussi


Communication financière

Indicateurs trimestriels au 30.06.2020 de la société Afric Industries

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.