La tempête Nelson a provoqué de fortes précipitations dans le nord du Maroc

Quelques jours de pluies abondantes ont suffi pour faire oublier momentanément aux Marocains la sécheresse et ses rigueurs. Le Royaume a en effet enregistré d'importants cumuls, dont certains dépassent les 100 millimètres en seulement 24 heures dans le Nord. Pour la seule journée du 31 mars, la ville de Tanger a battu le record mensuel de cumul de précipitations avec 121 mm en 24h.

Ph. Médias24

La tempête Nelson a provoqué de fortes précipitations dans le nord du Maroc

Le 1 avril 2024 à 15h04

Modifié 1 avril 2024 à 15h27

Quelques jours de pluies abondantes ont suffi pour faire oublier momentanément aux Marocains la sécheresse et ses rigueurs. Le Royaume a en effet enregistré d'importants cumuls, dont certains dépassent les 100 millimètres en seulement 24 heures dans le Nord. Pour la seule journée du 31 mars, la ville de Tanger a battu le record mensuel de cumul de précipitations avec 121 mm en 24h.

Selon les chiffres fournis par la Direction générale de la météorologie, enregistrés entre le 29 mars à 6 h et le 1er avril à 6 h, Tanger a affiché le plus important bilan avec un cumul de 262 mm, suivie de Larache avec 213 mm et Chefchaouen avec 211 mm. À Tétouan, le cumul affiche 149 mm.

D'autre part, Kénitra a reçu 88 mm et Ifrane, avec son climat montagneux, a enregistré 80 mm. Rabat et Mohammédia ont reçu 62 mm.

La ville de Casablanca a enregistré 54 mm, Meknès et Taza ont comptabilisé respectivement 52 mm et 49 mm. El Jadida affiche un cumul de 48 mm, alors que les villes de Safi, Sidi Slimane et Benslimane ont chacune enregistré 40 mm de précipitations.

D'autres villes comme Tit Mellil et Nouaceur ont enregistré respectivement 39 mm et 38 mm. Près de l'aéroport, Essaouira a reçu 37 mm de pluie, Fès-Saiss a accumulé 35 mm, et Settat ainsi que Khouribga ont toutes les deux reçu 34 mm.

Par ailleurs, Agadir-Inzgane et Taroudant ont recueilli 23 mm, alors que 19 mm ont été enregistrés à Agadir. Sidi Ifni affiche le cumul le plus bas avec 15,5 mm.

Les explications et les prévisions  de la DGM

Depuis le vendredi 29 mars 2024 et tout au long du week-end précédent, le Maroc a été sous l'influence d'un anticyclone profond, dit tempête Nelson, accompagné de masses d'air froid en altitude, un phénomène qui a également affecté l'ouest de l'Europe, provoquant des vents forts et de fortes précipitations, explique la DGM.

Presque toutes les régions du Maroc ont été affectées par ces conditions météorologiques, en particulier les régions du Nord et du Centre, les montagnes de l'Atlas et du Rif, et le Nord-Est, ainsi que le nord des régions du Sud. Des pluies torrentielles et orageuses ont particulièrement concerné les régions de Tanger et l'ouest du Rif et du Loukkos.

Bien que moins intenses, les pluies persistent ce lundi 1er avril, notamment sur le Moyen Atlas et parfois les plaines du Nord et du Centre, le Rif et le Nord-Est, tandis que le temps se stabilise dans les autres régions.

Les températures afficheront une hausse progressive à partir de ce mardi 2 avril, avec un temps relativement chaud à l'intérieur des provinces du Sud et dans l'extrême sud-est du pays.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

REIM Partners: l’OPCI « SYHATI IMMO SPI »

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Akhannouch présente le bilan de mi-mandat au Parlement

 

16e édition de l'évènement “Parlons Développement” organisé par la Banque mondiale, le Policy Center for the New South et le PNUD