Voici ce qu'il faut savoir sur la visite de Pedro Sánchez au Maroc

ROUNDUP. Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a effectué une visite de travail au Maroc, ce mercredi 21 février, qui s'est clôturée par une audience royale au palais de Rabat où plusieurs sujets d'intérêt commun ont été discutés.

Voici ce qu'il faut savoir sur la visite de Pedro Sánchez au Maroc

Le 22 février 2024 à 17h17

Modifié 22 février 2024 à 18h47

ROUNDUP. Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a effectué une visite de travail au Maroc, ce mercredi 21 février, qui s'est clôturée par une audience royale au palais de Rabat où plusieurs sujets d'intérêt commun ont été discutés.

C'est une visite de travail courte mais importante qu'a effectuée le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, accompagné du ministre des affaires étrangères José Manuel Albares, au terme de laquelle il a été reçu par le Roi Mohammed VI. Elle s’inscrit dans la continuité de la nouvelle phase des relations bilatérales, entamée depuis la rencontre entre le Roi et le président du gouvernement espagnol, en avril 2022, et l’adoption, à cette occasion, de la Déclaration conjointe entre les deux pays.

"Cette visite souligne notre volonté commune de continuer à promouvoir les relations bilatérales stratégiques pour l'Espagne et le Maroc. Nous avons réaffirmé notre détermination à mettre en œuvre la feuille de route adoptée en 2022, grâce à laquelle notre relation connaît son meilleur moment depuis des décennies. Ensemble, nous voulons faire de notre coopération le meilleur exemple de voisinage constructif", a déclaré le président espagnol.

Sahara marocain : Pedro Sánchez réitère la position de soutien de l'Espagne au plan d’autonomie

L'un des sujets évoqué lors de l'audience royale est celui du Sahara marocain. A ce titre, Pedro Sánchez a réaffirmé la position du gouvernement espagnol exprimée dans la Déclaration conjointe adoptée le 7 avril 2022, et la Déclaration conjointe rendue publique à l'issue des travaux de la 12e session de la Réunion de Haut Niveau (RHN) Maroc-Espagne, le 02 février 2023.

Il a souligné que la position de l’Espagne sur la question du Sahara a été clairement exprimée dans ces deux déclarations qui, rappelle-t-on, considèrent le plan d’autonomie comme "la base la plus sérieuse, réaliste et crédible" pour la résolution de ce différend.

L'audience dut également l'occasion de s'enquérir de l'avancement de route Maroc-Espagne qui a marqué la nouvelle dynamique. Celle-ci "se déploie de manière satisfaisante. Elle est marquée par le renforcement de la coopération, de la coordination et du partenariat dans tous les domaines, sur la base des principes de la confiance, du respect mutuel, de l’ambition, du bon voisinage et du respect des engagements", avance le communiqué du cabinet royal.

La même source précise, par ailleurs, l'expression d’intérêt de la part de l’Espagne pour les initiatives stratégiques lancées par le Roi Mohammed VI, notamment l’Initiative des pays africains riverains de l’Atlantique, l’Initiative Royale pour favoriser l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique, ainsi que le gazoduc africain-atlantique Nigeria-Maroc.

La co-organisation du Mondial 2030 de football, un exemple concret de l’excellence des relations maroco-espagnoles

Avant de quitter le palais royal, le président de l'Espagne a tenue une conférence de presse durant laquelle il est revenu sur plusieurs sujets notamment la co-organisation de la Coupe du monde de football 2030 qui représente "un exemple concret de l’excellence des relations maroco-espagnoles et de la détermination commune à faire avancer la Feuille de route bilatérale, adoptée en 2022".

"Accueillir le Mondial de football est, sans doute, un défi extraordinaire, mais surtout une opportunité pour continuer de renforcer davantage les bases d'amitié entre le Maroc, l’Espagne et le Portugal", a déclaré le président du gouvernement espagnol.

Cet événement sportif planétaire permettra aux pays organisateurs de "transmettre au monde entier un message très positif de collaboration, de bonne organisation et de fraternité", a-t-il fait valoir.

Le chef de l'exécutif espagnol a, à cet égard, souligné l’importance de tenir un forum rassemblant les entreprises marocaines et espagnoles, "afin d’explorer les possibilités de coopération et d’investissement dans la perspective de concrétiser ce projet passionnant", notamment sur le plan des infrastructures.

"Le Mondial de football 2030 viendra couronner une collaboration et une coopération extraordinaires entre les deux pays", a assuré Pedro Sánchez, qui entame un nouveau mandat à la tête de l'exécutif espagnol.

D'importants investissements publics d'ici 2050

Pedro Sánchez s'est également arrêté sur les projets d'investissement et la coopération économique entre les deux pays.

"Je voudrais mentionner l'évolution positive des échanges commerciaux, l'augmentation des investissements dans les deux sens. Pour citer le cas des échanges commerciaux entre nos pays, ils ont dépassé pour la première fois le chiffre de 20 milliards d’euros en 2022. Et cette évolution très positive se conjugue avec le positionnement de l’Espagne comme investisseur de référence au Maroc, dans des investissements publics marocains prévus d'environ 45 milliards d'euros jusqu'en 2050. Et, en ce sens, le Maroc fait un énorme effort de modernisation de son économie, de son pays, auquel participent sans aucun doute activement les entreprises espagnoles", affirme-t-il.

La gestion des flux migratoires est un domaine de grande importance dans la coopération entre les deux Royaumes, a souligné par ailleurs Pedro Sánchez, relevant que son pays est "parfaitement satisfait" de la coopération avec le Maroc dans le domaine de lutte contre la migration irrégulière.

Qualifiant d'"excellents" les résultats de l'action commune en matière de politique migratoire, le chef de l'exécutif espagnol a fait part de la détermination de l'Espagne à aller de l'avant dans le renforcement de cette coopération.

Pedro Sánchez a, à cet égard, cité certains programmes pionniers mis en œuvre conjointement en la matière, notamment celui visant la promotion de la migration régulière qui, a-t-il dit, demeure la meilleure façon de favoriser les conditions d'une vie digne pour les jeunes, souvent victimes des réseaux de trafic d’êtres humains.

Maroc-Espagne : Madrid déterminée à aller de l’avant dans la mise en œuvre de la Feuille de route 2022

L’Espagne est déterminée à aller de l’avant dans la mise en œuvre de la Feuille de route maroco-espagnole, adoptée en avril 2022, a affirmé Pedro Sanchez.

L’adoption de cette Feuille de route a permis de renforcer le partenariat stratégique, a affirmé Pedro Sánchez, relevant que les relations bilatérales connaissent leur "meilleur moment". Il a, dans ce sens, qualifié d’"extraordinaires et positives" les relations entre le Maroc et l’Espagne, précisant qu’elles portent sur plusieurs domaines, notamment commercial, touristique, sécuritaire et migratoire.

Pedro Sánchez, en outre, indiqué que sa visite de travail au Maroc s’inscrit dans le cadre d’une volonté partagée de renforcer davantage les relations bilatérales qui sont "stratégiques pour les deux pays".

Le président du gouvernement espagnol a assuré, dans le même sens, que les deux parties poursuivent la mise en œuvre des projets adoptés à l'occasion de la Réunion de haut niveau de 2023, surtout dans les domaines de l’éducation, de la coopération culturelle et de la sécurité sociale qui, a-t-il dit, revêt une grande importance pour les Marocains résidant en Espagne.

Douanes commerciales de Sebta et Melilia : "Tout est prêt du côté espagnol"

Le président du gouvernement espagnol a également évoqué la normalisation douanière, "élément essentiel de l'agenda bilatéral", a-t-il rappelé.

En 2023, nous avons réalisé avec succès les tests nécessaires et, du côté espagnol, "tout est prêt pour commencer une coopération régulière dans les douanes des deux villes", a-t-il précisé.

"Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch m'a assuré que dès que les préparatifs seront terminés du côté marocain nous pourrons commencer", a poursuivi Pedro Sánchez.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

HPS: Résultats annuels 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.