Le moral des ménages en chute libre, l’indice de confiance au plus bas

Le HCP vient de livrer les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages. Le moral des ménages poursuit sa baisse pour atteindre son niveau le plus bas depuis le début de l’enquête en 2008.

Le moral des ménages en chute libre, l’indice de confiance au plus bas

Le 16 janvier 2024 à 11h25

Modifié 16 janvier 2024 à 16h07

Le HCP vient de livrer les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages. Le moral des ménages poursuit sa baisse pour atteindre son niveau le plus bas depuis le début de l’enquête en 2008.

  • 86,3% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois.
  • 87% déclarent une dégradation du niveau de vie.
  • 42,1% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne.

Alors qu’il avait enregistré un petit rebond au troisième trimestre 2023, le moral des ménages, évalué par l’indice de confiance des ménages (ICM), s’effondre au dernier trimestre et atteint son plus bas niveau depuis 2008.

L’ICM s’établit à 44,3 points au lieu de 46,5 points enregistrés le trimestre précédent et 46,6 points le même trimestre de l’année précédente.

L’indice porte sur la perception, par les ménages, de l’évolution du niveau de vie, du chômage, de l’opportunité à effectuer des achats de biens durables et de leur situation financière.

Sur les quatre composantes, la perception des ménages est négative.

 Un niveau de vie en détérioration et une hausse du chômage pour les prochains mois

Au quatrième trimestre de 2023, 87% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois. Plus de la moitié des ménages (57,9%) s’attendent à une dégradation du niveau de vie au cours des 12 prochains mois, 33,2% à un maintien au même niveau et 8,9% à une amélioration.

86,3% contre 6% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois.

Pour ce qui est de l’opportunité d’effectuer des achats de biens durables, les ménages estiment que la conjoncture est peu favorable.

79,8% des ménages (contre 9,4 %) considèrent que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables.

42,1% des ménages déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne

En ce qui concerne la situation financière, 56,1% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 42,1% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne.

Quant à l’évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 59,8% contre 3,7% des ménages considèrent qu’elle s’est dégradée.

S’agissant de l’évolution de leur situation financière au cours des 12 prochains mois, 18,3% contre 28,9% des ménages s’attendent à une amélioration de leur situation financière.

90,4% des ménages ne s’attendent pas à pouvoir épargner au cours des 12 prochains mois.

Ressenti unanime d’une augmentation des prix des produits alimentaires 

Toujours au quatrième trimestre de 2023, la quasi-totalité des ménages (97,7%) déclarent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois.

Quant aux perspectives de leur évolution au cours des 12 prochains mois, les prix des produits alimentaires devraient continuer à augmenter, selon 81,3% des ménages.

Dégradation des services de l’enseignement et de la santé

Par ailleurs, le HCP évalue à la fin de chaque année la perception, par les ménages, de certaines composantes de leur environnement dont la variabilité n’est pas significative d’un trimestre à l’autre.

Voici ce que pensent les ménages de l’évolution de la situation des droits de l’Homme, de la protection de l’environnement et de la qualité de certains services publics. Il s’agit de l’évolution entre 2022 et 2023

>> Qualité des prestations administratives : perception positive

En 2023, 54,1% des ménages perçoivent une amélioration de la qualité des prestations administratives contre 17,8% qui perçoivent sa dégradation.

>> Protection de l’environnement : opinions moins positives

En 2023, 49,1% contre 16,3% des ménages perçoivent que la qualité de la situation en matière de protection de l’environnement s’est améliorée.

>> Situation des droits de l’Homme : sentiment d’une amélioration

En 2023, 37,0% des ménages contre 17,3% pensent que la situation des droits de l’Homme s’est améliorée.

>> Services de l’enseignement : persistance d’une dégradation

En 2023, 45,0% contre 28,1% des ménages ont ressenti une dégradation de la qualité des services de l’enseignement. Ces proportions étaient de 43,7% et 30,7% respectivement en 2022.

>> Services de santé : perception d’une dégradation

En 2023, 58,2% des ménages perçoivent une dégradation de la qualité des services de santé contre 14,2% qui perçoivent son amélioration.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Managem: COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.