Les opérateurs audiovisuels affaiblis par les crises successives post-Covid-19 (rapport)

Dans son rapport d’activités au titre de l’année 2022, la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) met le focus sur les défis économiques majeurs des organes audiovisuels nationaux. Les chiffres révèlent une nette diminution des revenus, des produits d’exploitations et des investissements, mais aussi une perte significative d’emplois.

Les opérateurs audiovisuels affaiblis par les crises successives post-Covid-19 (rapport)

Le 28 décembre 2023 à 11h15

Modifié 28 décembre 2023 à 13h27

Dans son rapport d’activités au titre de l’année 2022, la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) met le focus sur les défis économiques majeurs des organes audiovisuels nationaux. Les chiffres révèlent une nette diminution des revenus, des produits d’exploitations et des investissements, mais aussi une perte significative d’emplois.

Les difficultés économiques résultant des crises successives qu’a connues le monde depuis la Covid-19 ont fortement impacté la situation économique des organes audiovisuels au Maroc, ressort-il du rapport annuel de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) au titre de l’année 2022.

Les séquelles des crises successives depuis 2020 sont persistantes et les opérateurs éditeurs de services radiophoniques et télévisuels peinent à revenir aux niveaux de revenus d’avant crise.

A titre d’exemple, le chiffre d’affaires des opérateurs privés est passé de 427 millions de DH en 2019 à 241 millions de DH en 2022, soit une baisse de plus de 43,5%.

Les produits d’exploitation de l’ensemble des opérateurs audiovisuels nationaux ont connu une baisse de 6,14%. Ils sont passés de 2,36 milliards de DH en 2021 à 2,22 milliards de DH en 2022. La même tendance est enregistrée concernant les investissements réalisés par l’ensemble des opérateurs privés. 

En matière d’investissements, ceux qui relèvent de la production audiovisuelle nationale ont accusé une baisse de 6,39%, atteignant 779,02 millions de DH, contre un montant de 827,97 millions de DH en 2021.

Des pertes d’emplois

"Cette conjoncture difficile a occasionné non seulement une baisse importante des recettes publicitaires, mais elle a engendré aussi des pertes notables d’emplois dans le secteur", souligne le rapport.

Le nombre total de salariés travaillant au sein des entreprises de radio et de télévision a connu une baisse considérable en 2022, passant à 2.657 personnes contre 3.367 salariés en 2021. Parmi les 2.657 salariés du secteur, 679 sont des journalistes.

Les effectifs de ces derniers ont baissé de 6%, puisqu’ils étaient au nombre de 720 en 2021. De plus, depuis 2020, les ressources humaines du secteur audiovisuel ont connu une diminution de 106 journalistes.

L’offre audiovisuelle nationale

Au 31 décembre 2022, le paysage audiovisuel national comptait une offre publique regroupant 12 services télévisuels et 16 services radiophoniques, et une offre privée constituée d’une télévision et de 18 stations de radio. 

Concernant l’offre privée, en 2021, le nombre de stations radios était de 21, il est passé à 18 stations en 2022, suite à l’établissement du nouveau cahier des charges de MFM dont le nombre de stations régionales en service passe de 4 à une seule station nationale, fait-on savoir.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Crédit du Maroc: Communiqué de l’AGO du 13 juin 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.