Le déficit commercial s’allège sur les dix premiers mois de l’année 2023

L’Office des changes publie ce vendredi 1er décembre les indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois d’octobre, lesquels reflètent une bonne tenue du commerce extérieur du Royaume. Le principal enseignement de cette publication est l’allègement du déficit commercial de 6,1% à 241 MMDH à fin octobre 2023 (contre 257 MMDH à fin octobre 2022).

Le déficit commercial s’allège sur les dix premiers mois de l’année 2023

Le 1 décembre 2023 à 17h24

Modifié 1 décembre 2023 à 18h11

L’Office des changes publie ce vendredi 1er décembre les indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois d’octobre, lesquels reflètent une bonne tenue du commerce extérieur du Royaume. Le principal enseignement de cette publication est l’allègement du déficit commercial de 6,1% à 241 MMDH à fin octobre 2023 (contre 257 MMDH à fin octobre 2022).

A fin octobre 2023, les échanges commerciaux de marchandises se sont contractés à la fois au niveau des importations et des exportations. Chiffres à l’appui : les importations s’établissent à 591 MMDH contre 615 MMDH à fin octobre 2022, ce qui représente un recul de 3,9% ou -24 MMDH. "Cette baisse est plus importante que celle enregistrée au niveau des exportations (-2,4% ou -8.577 MDH)", renseigne le nouveau document de l’Office des changes, ajoutant que le taux de couverture des importations par les exportations a gagné 0,9 point sur les dix premiers mois de l’année 2023.

Le repli des importations des produits énergétiques a pesé dans la balance

"La baisse des achats de biens est due, essentiellement, au recul des importations des produits énergétiques, des demi-produits et des produits bruts", explique-t-on. Dans le détail, les approvisionnements en produits énergétiques ont régressé de 22%. "Cette évolution fait suite, en grande partie, à la baisse des importations du gas-oils et fuel-oils de 16 MMDH. Cette dernière est tributaire du recul des prix de -17,4% conjugué à la baisse des quantités importées de 10,5%", avance-t-on encore de même source.

Autre explication de la contraction des importations de biens : les achats des demi-produits ont accusé une baisse de 12,6% suite à la diminution des achats de l’ammoniac de 61,5%. Cette tendance baissière concerne aussi les importations des produits bruts, sous l’effet du repli des achats des soufres bruts.

Sur un autre registre, les achats des produits alimentaires se sont stabilisés à 73 MMDH au cours des dix premiers mois de l’année 2023, tandis que les importations des produits finis de consommation se sont inscrites sur une trajectoire haussière de l’ordre de 12,1%. Il en est de même pour les achats des biens d’équipement, qui ont progressé de 14,6% à fin octobre 2023 (+16 MMDH).

Exportations automobiles: +30,5%

La source précitée indique en substance que "les exportations de marchandises se situent à 350 MMDH à fin octobre 2023 contre 358 MMDH un an auparavant, soit une baisse de 2,4% ou -8 MMDH". A l’origine de cette baisse de régime, le recul des exportations des phosphates et dérivés. Concrètement, les ventes à l’étranger des phosphates et dérivés sont passées de 101 MMDH à fin octobre 2022 à 57 MMDH à la même période de 2023. Ce qui marque un net recul sous l’effet, entre autres, du reflux des prix des matières premières à l’échelle internationale.

Dans le même ordre d’idées, notons que les exportations des secteurs de l’agriculture et de l’industrie alimentaire ont reculé respectivement de l’ordre de -1,6% et -1,1% au cours des dix premiers mois de l’année 2023. Même son de cloche pour les autres extractions minières, qui ont aussi vu leurs ventes à l’étranger se tasser légèrement.

Par ailleurs, si les exportations du secteur de l’aéronautique se sont stabilisées à 17 MMDH à fin octobre 2023, on observe en revanche une bonne tenue du secteur textile et cuir dont les ventes à l’étranger ont augmenté de l’ordre de 2 MMDH. Cette même dynamique haussière est retrouvée au niveau de la branche de l’électronique et électricité dont les ventes ont bondi de 28,4%, atteignant 19 MMDH à fin octobre 2023.

Comme à l’accoutumée, l’industrie automobile a carburé à fin octobre 2023. Pour preuve, ses exportations ont progressé de 30,5% pour culminer à 116 MMDH.

En définitive, la meilleure nouvelle provient de la balance des échanges de services. Elle affiche un excédent en hausse de 23 MMDH, à 114 MMDH à fin octobre 2023.

 

 

Medias24
Medias24
Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

SMI: INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.