Plages. Qualité des eaux de baignade et du sable : le rapport 2023 a été dévoilé

À l'approche de la période estivale, le département du Développement durable dévoile l'édition 2023 de son rapport sur la surveillance de la qualité des eaux de baignade et du sable des plages du Royaume. Nous vous proposons de découvrir la synthèse des résultats de cette surveillance qui a globalement concerné 193 plages du pays. Les prélèvements à la base de ce rapport ont tous été effectués en 2022.

Plage de Saïdia.

Plages. Qualité des eaux de baignade et du sable : le rapport 2023 a été dévoilé

Le 20 juin 2023 à 17h35

Modifié 20 juin 2023 à 18h15

À l'approche de la période estivale, le département du Développement durable dévoile l'édition 2023 de son rapport sur la surveillance de la qualité des eaux de baignade et du sable des plages du Royaume. Nous vous proposons de découvrir la synthèse des résultats de cette surveillance qui a globalement concerné 193 plages du pays. Les prélèvements à la base de ce rapport ont tous été effectués en 2022.

La surveillance de la qualité des eaux de baignade et du sable des plages est assurée conjointement par le Laboratoire national d’études et de surveillance de la pollution (LNESP), relevant du département du Développement durable, et le Laboratoire public d’essais et d’études par l’intermédiaire du Centre d’études et de recherche de l’environnement et de la pollution (LPEE/CEREP). Il y a un décalage d'une année entre les prélèvements effectués pour surveiller les eaux de baignade et la qualité du sable; et la publication du rapport. De sorte que le rapport 2023 qui vient d'être publié est basé sur les prélèvements de 2022.

Au cours de l'année 2022, la qualité des eaux de baignade de 193 plages a été examinée (67 en Méditerranée et 126 sur la côte Atlantique), lit-on dans le rapport 2023 sur la surveillance de la qualité des eaux de baignade et du sable des plages du Royaume.

Les eaux de baignade des plages ont fait l’objet d'une surveillance de mai à septembre 2022, à raison de deux campagnes de prélèvements et d’analyses par mois.

Plus de 4.000 prélèvements effectués

En somme, 1.570 prélèvements ont été effectués au niveau des 157 stations de surveillance localisées en Méditerranée. Concernant la côte Atlantique, 3.380 prélèvements ont été réalisés sur un ensemble de 338 stations de surveillance.

Les sites de surveillance sont choisis en fonction de l’importance de la fréquentation, de la nature des lieux (relief, forme du rivage…) et des risques potentiels de pollution (rejets des eaux usées, embouchures de rivières, ports...). L’évaluation et le classement des eaux de baignade se fait conformément à la norme marocaine NM 03.7.199.

La classification repose sur les résultats d’analyse de deux paramètres microbiologiques notamment Escherichia Coli (E. Coli) et les Entérocoques intestinaux (EI), de quatre saisons balnéaires consécutives, y compris de l’année en cours, puis par comparaison aux valeurs seuils.

Quatre catégories sont à distinguer dans ce sens :

- eau d'excellente qualité : Escherichia Coli (UFC/100ml) ≤ 250 ; Entérocoques intestinaux (UFC/100ml) ≤ 100

- eau de bonne qualité : Escherichia Coli (UFC/100ml) ≤500 ; Entérocoques intestinaux (UFC/100ml)  ≤ 200

- qualité suffisante : Escherichia Coli (UFC/100ml) ≤ 500 ; Entérocoques intestinaux (UFC/100ml)  ≤185

- qualité insuffisante : Escherichia Coli (UFC/100ml) > 500 ; Entérocoques intestinaux (UFC/100ml) > 185

49 stations non conformes à la baignade 

Sur les 495 stations de prélèvements, seules 410 ont fait l’objet d’un nombre suffisant de prélèvements pour le classement, lit-on dans le rapport. Au total, 361 stations (soit 88,05%) ont été déclarées de qualité microbiologique conforme aux exigences de la norme marocaine citée ci-dessus.

Quelque 49 stations (soit 11,95%) ont été déclarées non conformes à la baignade. Elles subissent l’influence des rejets d’eaux usées et/ou une forte concentration de baigneurs, conjuguées à l’insuffisance des infrastructures d’hygiène et aussi aux changements climatiques, particulièrement en ce qui concerne les apports en eaux, parfois polluées, des oueds qui rejoignent les plages.

Stations de prélèvements conformes et non conformes

 

Qualité des eaux de baignade des plages du Royaume

Ci-dessous la liste des stations non conformes et la carte de qualité microbiologique des eaux de baignade des principales plages du Royaume.

Carte de qualité des eaux de baignade

La qualité hygiénique du sable

Au titre de l’année 2022, la surveillance de la qualité hygiénique du sable, y compris les déchets marins sur les plages, a concerné 61 plages réparties sur les 9 régions côtières du Royaume, dont 23 plages sur la côte Méditerranéenne et 38 plages sur la côte Atlantique.

L’exécution des opérations de surveillance de la qualité hygiénique du sable des plages concerne les analyses mycologiques (susceptibles d’avoir des effets pathologiques et sanitaires sur les estivants), ainsi que la réalisation de campagnes de typologie des déchets marins des plages, avec une fréquence de deux fois l'an.

Quelque 3.705 déchets marins par 100 m (valeur maximale) ont été collectés au niveau la plage Cabo Negro, souligne le rapport. Les mégots et filtres de cigarette représentent plus de 83% de ces déchets.

Concernant la zone atlantique, la valeur maximale, qui a atteint 4.915 éléments par 100 m, a été enregistrée au niveau de la plage de Rabat. Les bouchons, les couvercles en plastique, les mégots et les filtres de cigarettes représentent plus de 70% de ces éléments.

Prédominance du plastique/polystyrène

La répartition des déchets au niveau des plages surveillées pendant les deux campagnes indique que la catégorie de déchet prépondérante est le plastique/polystyrène, avec un taux de 92,2%, et dont les sous-catégories dominantes sont :

- mégots et filtres de cigarette : 36% ;

- bouchons et couvercles en plastique : 21% ;

- emballages de chips/emballages de bonbon/bâtons de bonbon : 15%.

La comparaison entre les pourcentages des différentes catégories de déchets marins collectés durant les quatre dernières années (2019-2022) montre que la catégorie plastique/polystyrène demeure en première position. Le taux de cette catégorie a toutefois augmenté en 2022 par rapport aux années précédentes, conclut le rapport sur la qualité des eaux de baignade et du sable des plages du Royaume.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

COSUMAR: INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 DECEMBRE 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.