Migrants: 80% des arrivées irrégulières en Europe se font désormais en Méditerranée centrale et dans les Balkans

La hausse est de 160% en Méditerranée centrale au cours des 5 premiers mois de l'année 2023. Toutes les autres routes migratoires sont en baisse.

Ph. AFP

Migrants: 80% des arrivées irrégulières en Europe se font désormais en Méditerranée centrale et dans les Balkans

Le 16 juin 2023 à 17h42

Modifié le 7 août 2023 à 11h49

La hausse est de 160% en Méditerranée centrale au cours des 5 premiers mois de l'année 2023. Toutes les autres routes migratoires sont en baisse.

Au cours des cinq premiers mois de l'année, le nombre de détections de franchissements irréguliers aux frontières extérieures de l'UE a atteint 102.000, soit 12 % de plus qu'il y a un an, selon des calculs préliminaires, annonce Frontex.

La Méditerranée centrale reste la principale route migratoire vers l'UE. Au cours des cinq premiers mois de l'année, le nombre de détections a plus que doublé (+160%) par rapport à la même période en 2022. Il s'agit du nombre le plus élevé enregistré depuis 2017.

Plus de 2.700 officiers du corps permanent et du personnel de Frontex participent à diverses opérations pour aider les États membres et les pays voisins à protéger les frontières extérieures de l'UE et à lutter contre la criminalité.

Les chiffres essentiels:

En mai, 19.800 franchissements irréguliers des frontières ont été détectés, en baisse de 31 % sur un an.

La route de la Méditerranée centrale a représenté environ la moitié des passages irréguliers vers l'UE jusqu'à présent cette année.
Les entrées sur d'autres routes migratoires vers l'UE ont diminué.

Jusqu'à présent cette année, la Méditerranée centrale reste la voie d'accès la plus active vers l'UE, avec plus de 50.300 détections entre janvier et mai signalées par les autorités nationales. Cette route représentait près de la moitié des entrées irrégulières dans l'UE en 2023.

Les arrivées sur la route de la Méditerranée centrale ont entraîné une augmentation de 12 % de toutes les entrées dans l'UE, les arrivées sur toutes les autres routes migratoires ayant connu des baisses allant de 6 % sur la Méditerranée occidentale à 47 % sur la route de l'Afrique de l'Ouest .

Route mai-23 Jan-mai 2023 Evolution Jan-Mai 2022 Top nationalités en 2023
Méditerranée centrale 8 026 50 318 158% Côte d'Ivoire, Egypte, Guinée
Balkans occidentaux 7 937 30 717 -25% Syrie, Afghanistan, Turquie
Méditerranée orientale 2 089 10 285 -35% Syrie, Palestine, Afghanistan
Afrique de l'Ouest 914 4 329 -47% Maroc, Sénégal, Côted'Ivoire
Méditerranée occidentale 633 3 977 -6% Maroc, Algérie, Syrie
Frontière orientale 162 2 070 -8% Ukraine, Syrie, Afghanistan
Exit towards the UK 3 701 15 855 -9% Inconnus, Afghanistan; Syrie

Source: Frontex

La baisse est principalement liée à de longues périodes de mauvaises conditions météorologiques, qui ont rendu encore plus risqués les voyages déjà dangereux à bord de bateaux en mauvais état. Cependant, la pression migratoire dans la région reste élevée et on peut s'attendre à une augmentation de l'activité des passeurs dans la région dans les mois à venir.

Au cours de la période janvier-mai, la route des Balkans occidentaux , qui est la deuxième route la plus active avec plus de 30.700 détections, a connu une baisse de 25 % par rapport à la même période l'an dernier.

Les baisses de cette route migratoire observées depuis le début de l'année sont un effet tangible des pays de la région qui alignent leurs politiques de visas sur la réglementation de l'UE.

Remarque : Les données préliminaires présentées dans cette déclaration se réfèrent au nombre de détections de franchissements irréguliers aux frontières extérieures de l'Union européenne. Une même personne peut franchir plusieurs fois la frontière à différents endroits à la frontière extérieure.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.