À la demande du Maroc, le Sommet du Néguev se tiendra en juillet (média)

Le Sommet du Néguev devrait avoir lieu le mois prochain, après avoir été reporté pour la quatrième fois par le gouvernement marocain, ont déclaré trois responsables américains et israéliens au journal en ligne américain, Axios.

À la demande du Maroc, le Sommet du Néguev se tiendra en juillet (média)

Le 15 juin 2023 à 11h32

Modifié le 15 juin 2023 à 16h03

Le Sommet du Néguev devrait avoir lieu le mois prochain, après avoir été reporté pour la quatrième fois par le gouvernement marocain, ont déclaré trois responsables américains et israéliens au journal en ligne américain, Axios.

Le Sommet était initialement prévu en mars, mais les Etats membres arabes ont exprimé leurs inquiétudes quant à un dialogue public avec le gouvernement israélien de droite, écrit Axios.

"L'administration Biden et les responsables du gouvernement israélien espéraient que le Sommet se tienne le 25 juin, sauf que les Marocains ont de nouveau demandé aux États-Unis de reporter la réunion en raison de Aïd al-Adha", ont déclaré trois responsables américains et israéliens au site d'information américain.

Report au mois de juillet

Les trois responsables ont affirmé à Axios que le Maroc a demandé de reporter la tenue du Sommet au mois de juillet. "Le ministère marocain des Affaires étrangères s'est abstenu de commenter", précise le site d'information américain.

"Les responsables américains et israéliens affirment que l'administration Biden pense que l'utilisation d'un nom plus général ou d'un acronyme aidera à convaincre davantage de pays de la région de se joindre à cette initiative", ajoute la même source.

L'Association des pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord (AMENA) est la nouvelle appellation proposée, d'après les trois responsables cités par Axios.

Le Maroc a suggéré d'inclure le mot 'paix' de sorte que le Sommet soit dénommé AMENA PD, ou l'Association des pays du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord pour la paix et le développement, ont indiqué les responsables.

"Aucune décision finale n'a été prise", ont-ils néanmoins souligné.

"Rien à annoncer pour le moment" (porte-parole du département d'État US)

Un porte-parole du département d'État, lui, a refusé de commenter les discussions diplomatiques privées, et a déclaré qu'il n'avait rien à annoncer pour le moment, indique Axios.

"Le Forum du Néguev démontre la promesse et les avantages tangibles de l'intégration régionale, rassemblant la région pour discuter de solutions aux défis communs. Nous continuons à consulter nos partenaires au sujet d'une deuxième réunion ministérielle du Néguev cette année", a déclaré le porte-parole au site d'information américain.

Un envoyé spécial à la promotion des accords d’Abraham

La Chambre des représentants des États-Unis vient d'adopter une loi qui somme l’administration Biden de nommer un envoyé spécial à la promotion des accords d’Abraham. "Le vote a été favorable à une écrasante majorité", écrit The Times of Israel.

Cet envoyé spécial sera chargé d’encourager d’autres pays à emboîter le pas aux Émirats arabes unis, au Bahreïn et au Maroc, qui avaient normalisé leurs relations avec Israël en 2020.

Il a également pour mission de renforcer les accords désormais conclus entre Israël et les pays à majorité arabe, tout en coordonnant les efforts au sein du gouvernement américain et en s’engageant au niveau diplomatique auprès des gouvernements étrangers, des organisations à but non lucratif et des autres acteurs, poursuit The Times of Israel citant le texte de loi.

La Commission des relations étrangères au Sénat présentera à son tour une loi visant à dynamiser les accords d’Abraham. Un conseiller du Sénat a confié, le mardi 13 juin au journal israélien, qu'elle comprendra une section comparable à la législation qui vient d'être approuvée par la Chambre des représentants.

Le conseiller, qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat, a noté que le projet de loi du Sénat s'appuyait sur une approche plus holistique concernant le renforcement des accords d’Abraham par rapport à celui adopté à la Chambre, qui s’est spécifiquement concentré sur l’établissement d'un poste d’envoyé spécial, précise The Times of Israel.

"La législation du Sénat encouragera également l’élargissement du forum du Néguev – une initiative qui avait été prise par l’administration Biden et qui cherche à mettre en œuvre des projets régionaux dans de multiples domaines tout en améliorant la situation et les revenus des Palestiniens", conclut la même source.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.