Plantation de 300 ha de caroubier à Chichaoua

Le ministère de l’Agriculture a lancé la plantation de 300 ha de caroubier dans la province de Chichaoua, dans le cadre d’un projet d’agriculture solidaire qui porte sur la plantation de 500 ha de caroubier, 500 ha de cactus, 200 ha d’arbustes fourragers (Atriplex) et le développement de l’apiculture via la distribution de 200 ruches d’abeilles.

Plantation de 300 ha de caroubier à Chichaoua

Le 21 mars 2023 à 11h18

Modifié 21 mars 2023 à 16h58

Le ministère de l’Agriculture a lancé la plantation de 300 ha de caroubier dans la province de Chichaoua, dans le cadre d’un projet d’agriculture solidaire qui porte sur la plantation de 500 ha de caroubier, 500 ha de cactus, 200 ha d’arbustes fourragers (Atriplex) et le développement de l’apiculture via la distribution de 200 ruches d’abeilles.

Sur les 500 ha de caroubier prévus dans la province de Chichaoua, "300 ha ont été plantés au niveau de la commune d’Ichamraren", affirme le ministère de l’Agriculture dans un communiqué publié suite à une visite de terrain du ministre, Mohamed Sadiki, le lundi 20 mars.  

Cette opération est relative à un projet d’agriculture solidaire qui porte sur plusieurs composantes "dont la plantation de 500 ha de caroubier, 500 ha de cactus, 200 ha d’arbustes fourragers (Atriplex), en plus du développement de l’apiculture, via la distribution de 200 ruches d’abeilles", ajoute la même source. 

Ce projet prévoit également la création d’une coopérative de service au profit de jeunes ruraux, la mise en place d’activités génératrices de revenus au profit des femmes rurales et l’aménagement de 7 km de séguias.

Une nouvelle station de conditionnement des agrumes

Dans cette région où les agrumes occupent une superficie de 16.350 ha et assurent une production en année normale de 320.000 T, dont environ 96.000 T sont destinés à l’export, les stations de conditionnements jouent un rôle essentiel, à l’image de celle visitée par le ministre de l’Agriculture.

Située dans la commune de Loudaya, relevant de la préfecture de Marrakech, cette station de conditionnement des agrumes, réalisée dans le cadre de la stratégie "Génération Green", a nécessité un investissement d’environ 26 millions de DH.

"Ce projet contribuera à l’amélioration et à la diversification des revenus de plus de 500 bénéficiaires et à la création d’environ 120.000 journées de travail par an", assure le ministère de l’Agriculture. Construite sur une superficie totale de 45.000 m², dont 15.000 m² couverts, cette unité dispose d’une capacité de conditionnement de 25.000 T/an et devrait atteindre, à terme, 45.000 T/an.

Plantation d’Atriplex sur 3.400 ha

S’agissant du programme global de développement des parcours au niveau de la province de Chichaoua, il se décline comme suit : 

- la plantation d’Atriplex sur 3.400 ha

- l’amélioration de la productivité sur 1.700 ha

- la création de dix points d’eau, pour un investissement global de près de 30 millions de DH, au profit de 4.000 bénéficiaires ; 

A ce titre, le ministre a lancé, dans la commune territoriale Oued El Bour, les travaux de plantation d’arbustes fourragers (Atriplex) sur une superficie de 50 ha. Dans le cadre du programme de réduction de l’impact du déficit pluviométrique, au niveau de la province de Chichaoua, 115.500 qx d’orge et 11.900 qx d’aliment composé ont été distribués au profit des éleveurs. 

Par ailleurs, neuf points d’eau pour l’abreuvement du cheptel sont en cours de réalisation, au même titre que l’aménagement de 6,8 km de séguias et l’irrigation d’appoint des 200 ha de jeunes plantations réalisées dans le cadre des projets de l’agriculture solidaire. L’enveloppe budgétaire allouée à ce programme s’élève à 51,5 MDH.

Pour ce qui est du Programme de réduction des disparités territoriales et sociales, la province de Chichaoua a bénéficié d’une enveloppe budgétaire totale de 783 millions de DH entre 2017 et 2023. Dans ce cadre, une route rurale a été construite, reliant le siège de la commune au douar Tamaroute sur un linéaire de 9,8 km et desservant sept douars, d’un coût global de 11,8 MDH. Deux autres projets de routes sont programmés au titre de 2023. 

Le premier concerne la route reliant le douar Tamaroute au douar Ouanzid sur un linéaire de 19,1 km, pour un montant global de 27 MDH. Le second relie la commune d’Irohalen et celle d’Afellaissen sur un linéaire de 7 km, pour un coût total de 6 MDH.

LIRE AUSSI

Stress climatique : l’État mise sur le caroubier avec 100.000 ha d’ici 2030

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

SOTHEMA : Cession de la participation AZERYS

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.