L’ABH de Sebou se dote d’un nouveau plan de gestion intégrée des ressources en eau

L’Agence du bassin hydraulique de Sebou vient de se doter d’un plan couvrant les trente prochaines années. Objectif : instaurer une gestion intégrée des ressources en eau.

L’ABH de Sebou se dote d’un nouveau plan de gestion intégrée des ressources en eau

Le 14 février 2023 à 14h35

Modifié 14 février 2023 à 15h28

L’Agence du bassin hydraulique de Sebou vient de se doter d’un plan couvrant les trente prochaines années. Objectif : instaurer une gestion intégrée des ressources en eau.

Baptisé Plan directeur pour la gestion intégrée des ressources en eau (PRAIDE), ce programme vise à établir les priorités du bassin jusqu’en 2050. Il a été adopté par le conseil d’administration de l’Agence du bassin hydraulique (ABH) de Sebou, qui s’est récemment tenu à El Hajeb sous la présidence du ministre de l’Équipement et de l’eau, Nizar Baraka.

Couvrant une période de trente ans, ce plan présente une analyse des ressources en eau actuelles, ainsi que des projections sur les besoins futurs pour les différents secteurs.

Le PRAIDE définit également des objectifs sur l’amélioration de la qualité de l’eau, en fixant les délais et les mesures à prendre pour les atteindre.

Pour la gestion des besoins en eau, il vise à fournir de l’eau potable à 98% de la population d’ici 2030, à améliorer les systèmes de distribution et à réaliser des économies de 20% sur les besoins en eau. Pour ce faire, il sera procédé à l’exécution des politiques d’appui de la gestion en eau, à la récupération des eaux pluviales et à l’utilisation des eaux usées traitées.

Le plan prévoit aussi le développement et la modernisation des systèmes d’irrigation pour couvrir 422.503 hectares en goutte à goutte, une réduction de 50% de la consommation de ressources souterraines d’ici 2030 et des effets d’envasement dans les barrages Al Wahda et Allal Al Fassi de 15% à 20% d’ici 2050.

Concernant la qualité des eaux, ses promoteurs parient sur la réduction de la pollution du bassin de Sebou de 70% avant 2050.

S’agissant de la gestion des risques de catastrophes naturelles (inondation et sécheresse), le PRAIDE porte sur la mise en place, avant 2030, de plans préventifs pour les zones à risque, ainsi que de systèmes intégrés de prévision et d’alerte contre les inondations.

Un schéma pour la mobilisation et la gestion des ressources en eau conventionnelles et non conventionnelles figure aussi au programme.

Ce schéma comprend les mesures techniques, économiques et environnementales à engager pour satisfaire les besoins en eau de manière durable et économique pour l’ensemble des secteurs, tout en préservant la quantité et la qualité des eaux souterraines et superficielles avec une gestion optimale des risques liés à l’eau.

(Avec MAP)

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Managem: INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 DÉCEMBRE 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.