χ

Walid Regragui : “On reviendra plus forts”

Suite à la défaite du Maroc contre la France (2-0), en demi-finale de la Coupe du monde 2022 ce mercredi 14 décembre, Walid Regragui a mis en avant la combativité de ses joueurs, non sans exprimer quelques regrets liés aux blessures et à l’ouverture du score précoce des Français.

De la préparation aux célébrations, Walid Regragui est revenu sur le parcours historique des Lions de l’Atlas durant la Coupe du monde 2022. (c) @fifaworldcup_fr

Walid Regragui : “On reviendra plus forts”

Le 15 décembre 2022 à 0h04

Modifié 15 décembre 2022 à 13h30

Suite à la défaite du Maroc contre la France (2-0), en demi-finale de la Coupe du monde 2022 ce mercredi 14 décembre, Walid Regragui a mis en avant la combativité de ses joueurs, non sans exprimer quelques regrets liés aux blessures et à l’ouverture du score précoce des Français.

Face à un parterre de journalistes admiratifs du chemin parcouru par l’équipe nationale lors du Mondial 2022, Walid Regragui n’a pas cédé à l’abattement et a affiché sa combativité malgré la défaite concédée face aux champions du monde français, ce mercredi 14 décembre sur la pelouse du stade Al Bayt.   

"Mes joueurs ont mis beaucoup de cœur dans la bataille. L’image qu’ils ont donnée de notre équipe nationale dans le monde, ça vaut une victoire", a affirmé le sélectionneur national. "Nous avons été dans le rythme. Malgré la fatigue, les joueurs ont donné le maximum."

Cela dit, Walid Regragui est conscient que cette équipe de France n’était pas invincible. "Je pense qu’on les a fait douter par moments, et déjà, pour nous, c’est extraordinaire", souligne-t-il. "Mais la marche était un peu trop haute pour nous physiquement. On avait trop de joueurs blessés."

Bon perdant, M. Regragui n’a pas manqué de féliciter ses adversaires du soir. "C’est une grande équipe, avec peu de choses ils sont capables de gagner." Mais la fibre de compétiteur du sélectionneur a repris le dessus au moment de regretter "ce but encaissé rapidement qui a donné encore plus de certitudes à l’équipe de France pour rester dans son schéma".  

Un schéma attendu et redouté. Celui où les Bleus ne font pas de la possession une obsession, laissant le soin au Maroc de faire le jeu pour mieux le contrer. "On avait dit que s’ils nous laissaient le ballon, on le prendrait. On l’a fait mais on a fait trop d’erreurs techniques en première période", a expliqué le sélectionneur.  

"En deuxième période, on a été plus adroits, on a moins perdu de ballons, on leur a posé des problèmes en se créant beaucoup de situations mais on n’a pas été décisifs dans les 30 mètres. On voulait marquer pour leur mettre le doute", poursuit-il.

L’esprit tourné vers la petite finale face à la Croatie, samedi 17 décembre, Walid Regragui promet que l’épopée du Maroc dans cette Coupe du monde n’est qu’une étape supplémentaire vers la constance dans la haute performance. "Nous allons continuer à travailler pour revenir plus forts. Il faudra que l’on soit réguliers pour montrer que notre parcours n’était pas un accident", conclut-il. 

© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

AGRIGENE: Avis de fusion

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.