χ

Le marché automobile repart à la baisse

Après 3 mois de hausse, le marché automobile marocain a rompu son cycle de reprise pour renouer avec un trend baissier. Au terme du mois de novembre, les ventes cumulées depuis le début de l’année accusent une baisse de -7,4%.

Le marché automobile repart à la baisse

Le 3 décembre 2022 à 10h29

Modifié 5 décembre 2022 à 8h57

Après 3 mois de hausse, le marché automobile marocain a rompu son cycle de reprise pour renouer avec un trend baissier. Au terme du mois de novembre, les ventes cumulées depuis le début de l’année accusent une baisse de -7,4%.

L’embellie sur le marché automobile marocain n’était-elle qu’une brève parenthèse ? C’est du moins ce que laissent penser les statistiques de vente du mois de novembre, publiés par l’Association des importateurs de véhicules neufs au Maroc (AIVAM). Ainsi, après avoir enchaîné trois mois consécutifs de croissance, les ventes de voitures neuves ont repris la voie de la baisse, se contractant de 12,85 % par rapport aux chiffres de novembre 2021, à un volume de 11.288 unités écoulées. Ce recul aggrave logiquement le bilan depuis le début de l’année qui affiche une régression cumulée de 7,4%, à 145.289 immatriculations. Voilà qui réduit à néant l’espoir de terminer l’exercice 2022 sur une note positive…

Une baisse généralisée

Représentant 88% du volume du marché, la catégorie des véhicules particuliers (VP) accuse le coup avec une baisse de 12,8% par rapport à novembre 2021, à un volume de 9.905 unités. Et à un mois de la fin de l’année, ses ventes cumulées sont en recul de 6,25%, à 188.895 unités. Outre une conjoncture économique défavorable, nombre d’importateurs évoquent encore une fois des tensions au niveau des stocks comme la principale explication à cette contreperformance.

Le marché des véhicules utilitaires légers (VUL) a également souffert durant le mois de novembre, avec des immatriculations en retrait de 13,45% par rapport au même mois de 2021, à 1.383 unités. Les ventes cumulées de l’exercice 2022 restent donc dans le rouge, à un volume de 16.394 unités, soit un recul de 15,4% par rapport à la même période de l’année précédente.

Renault, toujours en grande forme

Dans ce contexte de marasme, peu de marques sont parvenues à afficher une évolution positive. On en citera principalement Renault, dont les ventes (VP+VUL) au titre du mois de novembre se sont établies à 1.703 unités, en hausse de 23% par rapport au même mois de l’année précédente… mais en recul de 33% par rapport aux chiffres d’octobre 2022. Les autres grands gagnants du mois sont Opel, avec 439 unités écoulées et une progression de 25% (par rapport à novembre 2021), Audi, avec 333 unités, en évolution de 86%, ou encore Skoda et ses 294 livraisons, en hausse de 43%. Fait notable : des marques asiatiques, habituées à des scores positifs depuis le début de l’année, sont à leur tour touchées par des difficultés d’approvisionnement et voient leurs ventes décrocher. C’est le cas de Hyundai (886 unités, -15%), Toyota  (516 unités, -37%) et Kia (272 unités, -23%).

Classement par marque : le Statu quo

Au chapitre du classement par marque sur l’ensemble de l’année, c’est quasiment le statu quo. Dacia reste largement en tête, avec 35.238 immatriculations, en recul de 13,5%.  Cette évolution est toutefois à nuancer : une fois abstraction faite des chiffres du Dokker, modèle qui a disparu de son catalogue, la performance de la marque roumaine correspond à une progression spectaculaire de 21%. Renault prend la seconde place avec 23.152 unités, en hausse annuelle de 12,6%. Les deux marques de Renault Group conservent ainsi une part de marché cumulée de 40%.

Le top 5 est complété par Hyundai (14.030 unités, +9,5 %), Peugeot (10.321 unités, -7,3%) et Toyota, avec 6.737 unités vendues, en hausse de 11,3% par rapport à la même période de 2021.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Managem: Résultats annuels au 31 décembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.