Attijariwafa bank : Alpha Mena change sa recommandation ‘d’alléger’ à ‘accumuler’

Rédaction Medias24 | Le 24/11/2022 à 16:31
Le groupe a affiché à fin septembre des indicateurs supérieurs aux attentes. La baisse prolongée du coût du risque devrait améliorer la génération de fonds propres. Le RNPG est attendu à 6 MMDH cette année. Un yield attrayant de plus de 4,2% est attendu cette année.

Dans une note de recherche diffusée le 22 novembre, la société de recherche Alpha Mena est revenue sur sa recommandation concernant le titre Attijariwafa bank. L’action a lâché, à l’instar du secteur bancaire dans son ensemble, 17% depuis le début de l’année.

Après avoir recommandé l’allègement, la société de recherche suggère désormais d’accumuler le titre dans les portefeuilles, anticipant une hausse de 6,51% à 427 dirhams.

Un RNPG attendu à 6 MMDH cette année 

Alpha Mena note qu’à fin septembre, "les réalisations du groupe étaient légèrement supérieures à nos attentes". Attijariwafa bank a affiché un PNB en hausse de 7,2% à fin septembre à 19,7 MMDH. Les marges sur commissions et sur intérêts progressent respectivement de 8,4% à 4,2 MMDH, et de 6,2% à 12,8 MMDH. Parallèlement, le coût du risque s’allège de 8,2% à 2,6 MMDH, et la rentabilité du groupe a évolué de 18,2% avec un RNPG de 4,5 MMDH.

Pour la société de recherche, "la contraction du coût du risque devrait soutenir l’amélioration des générations des fonds propres sur le court et moyen terme, tenant compte des reprises attendues sur les provisions forward-looking suite à l’amélioration prévue de la qualité du portefeuille de crédits du secteur". Le titre devrait également afficher un bon rendement cette année pour les investisseurs, selon les projections d’Alpha Mena, avec un yield de 4,24%.

Pression sur les ratios de solvabilité

Néanmoins, Alpha Mena met en avant le fait que le Core Tier 1 perd du terrain à fin septembre. Cela peut venir de l’entrée en vigueur de la circulaire relative aux dations en paiement. "En effet, selon Bank Al-Maghrib, les actifs immobiliers en question devraient être surpondérés (pouvant aller jusqu’à 250%) en fonction de la durée de leur détention", souligne la société de recherche.

Elle rappelle que cette mesure est lissée sur cinq années. "Selon des experts, les dations en paiement représentent entre 1,5% et 2% des actifs des banques marocaines." Alpha Mena concède qu’il est difficile de simuler l’impact de cette circulaire en ignorant la durée de détention de ses actifs. Elle souligne cependant que "le risque est bien réel".

Au-delà des dations en paiement, les activités internationales dont la contribution atteint environ 35% du PNB et RNPG présentent également des risques. "Côté top-line, la hausse des taux sur les marchés devrait léser les résultats des opérations de marché. L’actif égyptien encourt un risque plus important au vu d’une croissance agressive des crédits en ligne avec la stratégie gouvernementale de soutien aux PME", explique la société de recherche.

lire aussi
  • | Le 7/12/2022 à 7:45

    Holmarcom a finalisé la prise de contrôle de Crédit du Maroc

    Concrétisation de l’acquisition par le Groupe Holmarcom de la participation majoritaire de Crédit Agricole S.A. dans le capital de Crédit du Maroc suite à l’obtention des autorisations réglementaires requises.
  • | Le 6/12/2022 à 15:00

    Bourse. La prise de contrôle de Crédit du Maroc par Holmarcom finalisée?

    Sur le marché de blocs, l'équivalent de 3,8 MMDH ont été échangés sur la valeur Crédit du Maroc, soit un total de près de 7 millions d'actions au cours de 545,2 dirhams l'unité. Parallèlement, les campagnes de publicité du groupe avec l'ancien logo de Crédit du Maroc ont été stoppées, et les logos des agences ont été masqués.
  • Mediterrania Capital Partners
    | Le 2/12/2022 à 11:28

    En un an, le fonds Mediterrania Capital Partners a réalisé six cessions d’entreprises

    Le groupe Mediterrania Capital Partners revient sur les dernières cessions de son portefeuille, dont la dernière en date avec Akdital suite à son introduction en bourse. Le fonds d’investissement effectuera une sortie partielle de capital à cette occasion.
  • | Le 1/12/2022 à 10:01

    L’encours du crédit bancaire progresse de 64,6 MMDH sur un an

    En octobre, les crédits bancaires progressent de 6,7% sur 12 mois glissants. Sur la même période, les impayés augmentent de 4,9% ou 4,2 MMDH. L’encours des crédits ralentit cependant par rapport à septembre, particulièrement pour les sociétés financières.
  • | Le 1/12/2022 à 9:25

    Le cash en circulation progresse de 23,2 MMDH à fin octobre

    En octobre, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 1,6 MMDH par rapport à septembre. Les dépôts bancaires reculent de 4,3% sur 12 mois glissants et se fixent à 1.084 MMDH.
  • | Le 30/11/2022 à 16:36

    Addoha : hausse de 4,2% du chiffre d'affaires à fin septembre

    Les préventes progressent de 2% à 6.961 unités, grâce à une bonne progression en Afrique de l'Ouest qui vient compenser la baisse sur le marché national. La filiale Douja Promotion Côte d’Ivoire a réalisé une première opération de dette privée de 200 MDH sur le marché financier à Abidjan.