χ

Mondial 2022. Equipe nationale: quels sont les joueurs en forme?

DATA. Walid Regragui a établi une liste de 26 joueurs dont les états de forme diffèrent, notamment dans le secteur défensif.

Mondial 2022. Equipe nationale: quels sont les joueurs en forme?

Le 12 novembre 2022 à 8h56

Modifié 14 novembre 2022 à 10h26

DATA. Walid Regragui a établi une liste de 26 joueurs dont les états de forme diffèrent, notamment dans le secteur défensif.

À dix jours de la Coupe du monde 2022 au Qatar, les dernières nouvelles des 26 joueurs marocains convoqués ne sont pas toutes positives. Le baromètre des nationaux est en priorité un baromètre sportif, puisque les performances et les temps de jeu de certains sont préoccupants.  

>Au poste de gardien, le sélectionneur national n’a aucune intention de bousculer la hiérarchie. Malgré une première partie de saison peu convaincante (12e en termes d'arrêts), Yassine Bouno sera, sauf blessure, le gardien titulaire de l’équipe nationale.

Ni Munir Mhamdi ni Reda Tagnaouti n’ont réussi à faire changer le sélectionneur d'avis. Le premier est bon mais pas exceptionnel dans un championnat mineur (Arabie Saoudite), alors que le second n’est que 6e de la Botola Pro en termes de buts évités. 

En défense, Nayef Aguerd est un sujet d’inquiétude. Revenu après ses blessures aux pieds et aux ligaments de la cheville, le gaucher n’a disputé que 3 matchs, dont le dernier en Coupe de la Ligue anglaise, où il a été directement impliqué dans l’élimination de West Ham.

La blessure semble oubliée, mais le défenseur central doit retrouver le rythme pour être à 100% de ses moyens. Sera-t-il prêt le mercredi 23 novembre pour le choc contre la Croatie ? Certainement, mais ses sensations ne seront pas parfaites.

Même chose pour les sensations des probables suppléants de Nayef Aguerd. Badr Benoun et Jawad El Yamiq ne sont pas des titulaires indiscutables dans leurs clubs respectifs. Les deux anciens défenseurs du Raja de Casablanca cumulent à eux deux moins de minutes sur le terrain que Romain Saïss par exemple.

Romain Saïss en chef de file 

On ne sait pas totalement, à cette étape, s’il faut s’inquiéter ou non de la charnière défensive de l’équipe nationale. Mais la première partie de saison du capitaine Romain Saïss dissipe quelque peu les inquiétudes.

Arrivé libre cet été au club turc de Besiktas, en provenance de Wolverhampton, Romain Saïss a eu besoin d’un temps d’adaptation avant de s’installer définitivement dans le onze stambouliote. L’élimination de son équipe en phase de groupes de Ligue des champions est plutôt la conséquence de prestations collectives inabouties.

Pour sa part, Achraf Dari est dans une spirale négative. Après avoir enchaîné les titularisations au Stade Brestois, l’ancien du Wydad a été écarté du onze, suite à son implication dans plusieurs buts encaissés par son équipe.

En revanche, les latéraux marocains se portent bien dans l’ensemble. Achraf Hakimi a été l’un des premiers bénéficiaires du passage du Paris Saint-Germain à une défense à quatre. Si ses statistiques sont en deçà de ses standards (2 buts et 3 passes décisives), les récentes performances plaident pour un regain de forme.

Idem pour Noussair Mazraoui qui a enfin gagné la confiance de son coach au Bayern Munich, Julian Nagelsmann, après une longue disette sur le banc de touche. Un banc auquel sera certainement scotché, Yahya Attiat Allah, dont les récentes prestations sont encourageantes, mais à l’expérience internationale limitée.

Un milieu de terrain et des attaquants en forme

Chez les titulaires possibles pour Maroc-Croatie, c’est en milieu de terrain que la hiérarchie est la plus nette. Fragilisé par les bonnes entrées de Abdelhamid Sabiri lors du rassemblement international de septembre, Selim Amallah est la seule incertitude dans le trio du milieu de terrain, qui comprendra le sobre et régulier Soufiane Amrabat, et le talentueux Azzedine Ounahi, blessé au nez, mais dont les performances tranchent avec les résultats négatifs de son équipe.

Amine Harit était sur un petit nuage avant de se blesser gravement au genou gauche. Prêté lors du dernier jour du Mercato par Schalke 04 à l’Olympique de Marseille, le milieu de terrain offensif a surnagé au milieu d’une équipe qui peine en termes de résultats actuellement, du moins jusqu'à la 58' du dernier match avant la Coupe du monde.

En déplacement avec l'Olympique de Marseille sur le terrain de l'AS Monaco, l’international marocain s’est tordu le genou gauche sur un contact. Au vu des images qui ont tourné en boucle, la blessure semble grave, très grave même. Une rupture des ligaments croisés est à craindre. Il ne participera certainement pas au mondial.

Sur les ailes, Hakim Ziyech cristallise les inquiétudes des observateurs. Son temps de jeu extrêmement réduit depuis le début de la saison interroge sur son état de forme, et surtout sur sa capacité à élever son niveau alors que jusque-là il n’a joué que des bouts de match. Sa récente apparition contre Manchester City a été rassurante malgré l'élimination de Chelsea.

Soufiane Boufal est toujours aussi inconstant dans l’effort. Mais son état physique n’est pas une source d’inquiétude pour le staff national, à l’inverse de sa proportion à garder le ballon et à oublier ses coéquipiers.

Des coéquipiers parmi lesquels on retrouve Youssef En-Nesyri, dont le regain de forme a coïncidé avec la nomination d’un nouvel entraîneur. Le gaucher sera en concurrence pour le poste d’avant-centre avec Abderrazak Hamed-Allah et Walid Cheddira.

Le remuant Zakaria Aboukhlal est plutôt destiné à évoluer sur un côté. Mais touché à la cuisse droite, ce samedi 12 novembre, il attend les résultats des examens pour savoir s’il peut disputer la Coupe du monde.

Avec 14 buts et 5 passes décisives en 15 matchs, Walid Cheddira affole les compteurs. Mais cette performance est à relativiser puisque l’attaquant évolue en seconde division italienne (Série B).

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ERRATUM Cartier Saada : RESULTATS SEMESTRIELS AU 30/09/2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.