χ

Un prêt de 2,6 MMDH de la BEI au Maroc pour améliorer la qualité des services ferroviaires

La Banque européenne d’investissement et l’Office national des chemins de fer ont signé un contrat de financement qui porte dans un premier temps sur 2,1 milliards de dirhams, en attendant la signature d’un second contrat à 527 MDH en 2023.

Un prêt de 2,6 MMDH de la BEI au Maroc pour améliorer la qualité des services ferroviaires

Le 9 novembre 2022 à 13h48

Modifié 9 novembre 2022 à 14h38

La Banque européenne d’investissement et l’Office national des chemins de fer ont signé un contrat de financement qui porte dans un premier temps sur 2,1 milliards de dirhams, en attendant la signature d’un second contrat à 527 MDH en 2023.

Cet accord, signé mardi 18 octobre 2022 à Rabat, constitue le premier projet dans le cadre du Partenariat Vert entre la Banque européenne d’investissement (BEI) et le Maroc”, précise un communiqué de la BEI.

“Ce prêt est également le premier partenariat conclu dans le cadre de la dimension extérieure du Green Deal européen. Il concrétise sur le terrain les orientations politiques du nouvel Agenda pour la Méditerranée de l’Union européenne et de l’initiative Team Europe”, ajoute la même source.

En outre, ce nouveau financement soutient le plan d’investissement de l’Office national des chemins de fer (ONCF), visant à renouveler l’infrastructure ferroviaire conventionnelle existante et à moderniser des installations par des technologies de pointe.

Les 2.300 km du réseau ferré marocain sont concernés par ce financement, qui “contribuera au développement d’une mobilité durable sobre en carbone, tout en favorisant un meilleur équilibre territorial en termes d’accès aux services ferroviaires”, assure la BEI.

Le prêt financera en particulier les projets du Programme national de réhabilitation et de mise à niveau du réseau ferroviaire marocain, tels que des infrastructures, des équipements et des ateliers industriels.

Concrètement, le financement accordé par la BEI, sans la garantie de l’État, contribuera au renouvellement et à la remise en état de voies, d’ouvrages d’art et d’installations de traction électrique, ainsi qu’à l’amélioration des systèmes de signalisation, de télécommunication et de sécurité du réseau ferroviaire.

Des mesures d’adaptation au changement climatique sont également prévues, dont la mise en œuvre de programmes de protection contre les inondations sur le réseau. “Durant toute la durée du projet, la BEI accompagnera l’ONCF pour consolider sa feuille de route d’adaptation au climat”, précise le communiqué.

De nombreux Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies seront atteints à travers ce financement, notamment celui de bâtir des infrastructures durables, résilientes et accessibles, d’assurer l’accès de tous à des systèmes de transport sûrs, accessibles et viables, à un coût abordable, et de renforcer la résilience et les capacités d’adaptation face aux aléas climatiques.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOCIETE MAGHREBINE DE MONETIQUE : Note d'information relative à l'offre publique d'achat obligatoire

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.