χ

Mise à jour pour la BMW Série 3

Lancée en 2019, la BMW Série 3 passe par la case restylage. Les changements sont essentiellement d’ordre cosmétique, avec une dose supplémentaire de “digitalisation” à bord.

Mise à jour pour la BMW Série 3

Le 24 octobre 2022 à 14h23

Modifié 24 octobre 2022 à 14h23

Lancée en 2019, la BMW Série 3 passe par la case restylage. Les changements sont essentiellement d’ordre cosmétique, avec une dose supplémentaire de “digitalisation” à bord.

Commercialisée en 2018, la BMW Série 3 commençait à accuser le poids des années face à sa principale rivale, la Mercedes Classe C arrivée l'an dernier. Le classique lifting de mi-carrière arrive donc à temps, avec des évolutions cosmétiques d’envergure. À l’extérieur, celles-ci se concentrent sur la face avant : la calandre s’agrandit, sans toutefois atteindre les excès de la Série 4, alors que les optiques adoptent un contour rectiligne et une inédite signature lumineuse en double L inversé.

Le même motif prend place sur les écopes latérales du bouclier avant, encadrant une imposante entrée d’air centrale. À l’arrière, le changement ne concerne que le bouclier, dont la partie basse se teinte de noir et intègre un extracteur aux formes anguleuses.

Passage au (très) grand écran

L’évolution la plus spectaculaire prend place dans l’habitacle. La Série 3, qui profitait déjà d'un écran-compteur numérique, adopte à son tour le nouveau système d’info-divertissement “iDrive 8”, apparu sur les modèles électriques iX et i4. Ce panneau incurvé d’un seul tenant regroupe l'instrumentation sur un écran 12,3 pouces devant le conducteur et, dans la continuité, une dalle tactile de 14,9 pouces. Effet garanti !

Au passage, le levier de la transmission automatique est remplacé par un simple poussoir à impulsion, désormais installé sur toutes les versions, puisque la familiale à l’hélice n’est plus proposée qu’avec des boîtes de vitesses automatiques. Signalons que la version sportive M3 ne bénéficiera pas de ce restylage à l'extérieur, mais accueillera bien la nouvelle planche de bord.

Côté équipements, la Bavaroise muscle encore son jeu en embarquant nombre d’aides à la conduite, dont l’alerte anticollision, le régulateur de vitesse actif avec fonction freinage, les projecteurs à LEDs adaptatifs ou l'assistant de parking capable de reproduire en marche arrière la dernière trajectoire.

Moteurs : le statu quo

En revanche, sous le capot, la palette des motorisations est pratiquement inchangée. La gamme marocaine s’articule autour du 2.0 l essence, dans ses versions de 184 ch (320i) et 245 ch (330i), et du 2.0 l Diesel dans ses déclinaisons de 150 ch (318d) et 190 ch (320d). Cette offre devrait à terme être complétée par les 6-cylindres essence et Diesel de 374 ch (M340i) et 285 ch (330d), ainsi que la variante hybride rechargeable 330e, forte de 292 ch. Sans surprise, la grille tarifaire, déjà salée, connaît une sensible inflation, pour varier de 477.000 à 687.000 DH.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SNEP : Résultats annuels 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.