Légère hausse des réserves des barrages

Les récentes précipitations ont légèrement augmenté le niveau des barrages. Celui d’Al Massira en est le principal bénéficiaire, contrairement aux barrages d’Al Wahda, de Bin El Ouidane et Idriss Ier.

Légère hausse des réserves des barrages

Le 17 octobre 2022 à 13h45

Modifié 17 octobre 2022 à 13h45

Les récentes précipitations ont légèrement augmenté le niveau des barrages. Celui d’Al Massira en est le principal bénéficiaire, contrairement aux barrages d’Al Wahda, de Bin El Ouidane et Idriss Ier.

A la date du lundi 17 octobre 2022, le taux moyen de remplissage des barrages du Royaume était de 25,5%. Selon la Direction générale de l’eau, les réserves de l’ensemble de ces barrages se situent à 4,11 milliards de mètres cubes (MMm³) sur une capacité totale de 16,1 MMm³.

La comparaison avec les réserves enregistrées il y a un an, qui étaient de 5,9 milliards de mètres cubes (36,7%), suscite l’inquiétude, atténuée par la différence constatée avec les réserves recensées le mois dernier.

En effet, le 17 septembre 2022, le taux moyen de remplissage des barrages était de 25,1% contre 25,5% le 17 octobre 2022, soit une hausse correspondant à 61,5 millions de mètres cubes supplémentaires, à la faveur notamment des récentes précipitations enregistrées dans plusieurs régions.

Ceci dit, à l’exception des barrage Al Massira et Sidi Mohammed Benabdellah, les principaux ouvrages ont connu une baisse de leurs réserves durant la même période.

Al Massira et Sidi Mohammed Ben Abdellah, principaux bénéficiaires

Les réserves du barrage Al Massira (4,6%), d’une capacité de 2,6 milliards de mètres cubes, ont augmenté de 31,2 Mm³ pour s’établir à 123,5 Mm³. S’agissant du barrage Sidi Mohammed Ben Abdellah (28,2%), qui alimente en eau potable Casablanca, Rabat et Mohammedia, ces réserves sont passées de 263 Mm³ à 275,1 Mm³, soit une progression de 12,1 Mm³.

Concernant les autres principaux barrages du Royaume, leurs réserves ont diminué malgré les dernières pluies. En l’espace d’un mois, les retenues du barrage Al Wahda (42,5%), d’une capacité totale de 3,5 MMm³, ont perdu 1,8 million de mètres cubes. C'est une quasi stagnation.

Dans ce même laps de temps, le barrage Bin El Ouidane (8%) a perdu 27,4 Mm³, tandis que les réserves du barrage Idriss Ier (24,1%) ont baissé de 28,8 millions de m³.

Outre ces barrages, le taux de remplissage le plus élevé parmi les édifices dont la retenue est supérieure à 200 millions de m³ est celui du barrage d’Asfalou (46,6%). Situé dans la province de Taounate, ce barrage, d’une capacité de 281,7 millions de m³, possède des réserves de l’ordre de 131,3 Mm³.

Concernant les réserves les plus basses, on trouve celles du barrage Hassan II (10,1%), situé à 54 km en amont de la ville de Taourirt. D’une capacité de 392,3 Mm³, ces réserves s'établissent à 39,5 millions de m³.

Ci-dessous, le tableau de bord relatif aux barrages de Médias24, mis à jour quotidiennement.

Medias24

Medias24

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Afric Industries : Communiqué post AGO du 11 Juin 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.