χ

La région Tanger-Tétouan-Al Hoceima mise 1 MMDH en soutien à l'investissement et à l'emploi

Les investissements dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima vont pouvoir bénéficier de mécanismes de subventions supplémentaires, grâce à un fonds d'un milliard de dirhams que le conseil régional s'apprête à lancer. Les détails.

La région Tanger-Tétouan-Al Hoceima mise 1 MMDH en soutien à l'investissement et à l'emploi

Le 29 septembre 2022 à 17h40

Modifié 29 septembre 2022 à 18h09

Les investissements dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima vont pouvoir bénéficier de mécanismes de subventions supplémentaires, grâce à un fonds d'un milliard de dirhams que le conseil régional s'apprête à lancer. Les détails.

A l'instar d'autres régions comme Rabat-Salé-Kénitra ou encore Béni Mellal-Khénifra, le conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima se lance dans la création d’un fonds régional pour la promotion de l’investissement et de l’emploi. Ce fonds sera doté d’une enveloppe d'un milliard de dirhams sur cinq ans, soit 200 millions de dirhams par an.

Le fonds est financé à 100% par la région, alors que le Centre régional d’investissement (CRI) et la wilaya de la région sont les partenaires principaux de ce projet, a précisé Hicham Bouziane, directeur du développement régional au conseil régional, intervenant le vendredi 23 septembre, lors de l’étape de Tanger des Régionales de l’investissement, organisées par la Banque populaire.

Les subventions à l’investissement vont servir à soutenir l’achat du foncier, ou à le mettre à la disposition des investisseurs sous la forme d'un contrat de bail. L’aménagement ainsi que l’achat des équipements et du matériel sont également éligibles à cette subvention.

Le plafond des subventions diffère selon la catégorie des entreprises. Pour les grandes entreprises, le plafond atteint 10 millions de dirhams, dans la limite de 30% du montant global de l’investissement. Pour les TPME et les coopératives, le plafond est de 1 million de dirhams et, enfin, pour les micro-entreprises et les auto-entrepreneurs, il est de 100.000 DH.

Ce fonds servira également à l’octroi d’une prime à l’emploi. Pour chaque poste de travail créé, une prime allant de 1.000 à 2.000 dirhams sera versée pendant deux ans, avec un plafond de 5 millions de dirhams pour les grandes entreprises, 1 million de dirhams pour les TPME et les coopératives, et 50.000 dirhams pour les micro-entreprises et auto-entrepreneurs.

La région s’implique dans la promotion de l’investissement

Le projet a été lancé à l’initiative de Omar Moro après de son accession à la présidence du conseil régional en 2021, rappelle Hicham Bouziane. Il représente un montant important pour le conseil régional puisqu’il équivaut au tiers du budget alloué à l’investissement. Il devra être visé par le ministère de l’Intérieur avant d’être officiellement mis en place.

Par ailleurs, le conseil régional participera au loyer des investisseurs dans la zone économique et industrielle de Fnideq à hauteur de 50%, pendant deux ans. Cette décision a été votée lors de la dernière session du conseil.

Des programmes de soutien à l’économie sociale et solidaire ont également été mis en place. Ils proposent un accompagnement technique et financier aux coopératives de la région, ainsi qu'aux micro-entreprises et aux auto-entrepreneurs dans le monde rural.

Hicham Bouziane indique que la région a déjà investi 500 millions de dirhams dans l’infrastructure, participant à hauteur de 50% dans le coût de l’aménagement et de la création d’une douzaine de zones économiques et industrielles.

D'autre part, environ 3.700 projets ont été financés dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima par le mécanisme de financement Intelaka, selon Hicham Zanati Serghini, directeur général de Tamwilcom. Quant au CRI, il a accompagné près de 1.000 porteurs de projets, d'après son directeur Jalal Benhayoun.

Ce dernier a invité les entrepreneurs à s’intéresser à la destination Tanger pour leurs investissements, en raison de son statut de hub commercial mondial. Le président de l’antenne régionale de l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) a appuyé cet argument en révélant que le nombre d'entreprises exportatrices dans la région est passé de 459 en 2012 à plus de 1.200 en 2018.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Auto Nejma: Indicateurs trimestriels T2 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.