χ

Bourita-Albares : une rencontre riche en annonces à New York

Les deux ministres des Affaires étrangères ont fait le point sur toutes les composantes des relations bilatérales. 

Bourita-Albares : une rencontre riche en annonces à New York

Le 22 septembre 2022 à 8h57

Modifié 22 septembre 2022 à 13h48

Les deux ministres des Affaires étrangères ont fait le point sur toutes les composantes des relations bilatérales. 

  • Selon Albares, réouverture ordonnée et progressive du trafic commercial terrestre à partir de janvier.
  • Forte hausse des exportations espagnoles vers le Maroc.
  • L’Espagne, un partenaire et allié de confiance pour le Maroc.
  • Les prochaines étapes de la feuille de route d’avril sont engagées.

Nasser Bourita et José Manuel Albares se sont rencontrés comme des amis, avec des accolades et des tapes amicales. Cela s’est passé mercredi 21 septembre 2022 à New York, en marge de l’assemblée générale annuelle de l’ONU. Toutes les questions importantes des relations maroco-espagnoles ont été passées en revue : la migration, la réouverture des points de passage terrestre (Sebta et Melilia au transport de marchandises), les échanges commerciaux…

Voici les principaux points.

Les échanges de déclarations. Sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi, le Maroc considère l’Espagne comme un “partenaire et allié de confiance”, a affirmé Nasser Bourita, soulignant que les deux pays travailleront, dans un esprit positif et avec ambition, pour donner plus de vigueur à leurs relations bilatérales.

“Les instructions de Sa Majesté le Roi sont claires : le Maroc considère l’Espagne comme un partenaire et allié de confiance. Nous allons travailler dans un esprit positif pour mettre en œuvre, avec ambition, tous les engagements définis par SM le Roi et le président du gouvernement espagnol pour que ces relations soient vigoureuses”, a précisé M. Bourita dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec son homologue espagnol.

Les relations entre Rabat et Madrid, comme l’a affirmé SM le Roi, ont franchi une étape nouvelle et sans précédent, basée sur le respect mutuel, la forte ambition, outre la mise en œuvre des engagements communs au service des intérêts des deux pays et en faveur de la paix et de la stabilité régionales, a-t-il souligné.

De son côté, José Manuel Albares s’est félicité du partenariat stratégique “intense” liant l’Espagne et le Maroc qui reflète, a-t-il dit, “une nouvelle étape” fondée sur “la transparence, la communication permanente et le respect mutuel”.

“Nous avons un programme bilatéral intense couvrant tous les aspects de notre relation bilatérale, fondée sur la transparence, la communication permanente et le respect mutuel. Tels sont les principes d’une coopération sincère entre deux partenaires stratégiques comme l’Espagne et le Maroc”, a indiqué le chef de la diplomatie espagnole.

Une réunion de la haute commission mixte entre les deux pays avant la fin de l’année. Décision a été prise d’organiser cette réunion avant la fin de l’année. Albares a suggéré le mois de novembre. La précédente date de 2015.

Pour le ministre espagnol, cette réunion sera “une nouvelle occasion de faire le point et de continuer à avancer ensemble et à réaffirmer l’amitié hispano-marocaine”.

Rappelant que cette réunion de la haute commission mixte n’a pas eu lieu depuis 2015, il a relevé que, depuis avril dernier, tous les groupes de travail créés conformément à la feuille de route de la Déclaration conjointe au terme des discussions entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, “ont tenu des réunions et respectent le calendrier de travail prévu”.

La feuille de route, les étapes. “Nous avons constaté que plusieurs points contenus dans cette Déclaration ont été réalisés”, a indiqué Nasser Bourita, ajoutant que tous les groupes de travail se sont réunis à quatre reprises et devront tenir deux autres réunions le mois prochain.

Flux de marchandises, points de passage terrestre. “Nous avons réalisé des progrès plus que significatifs dont les peuples marocain et espagnol profitent déjà”, s’est félicité Albares, évoquant la reprise des liaisons aériennes, maritimes et terrestres, “ce qui a également permis à des milliers de familles d’être réunies cet été grâce à cette opération après ces années de pandémie”.

Le ministre espagnol a noté que les exportations espagnoles vers le Maroc ont augmenté de 30% en un an seulement, pour atteindre 6.000 millions d’euros, consolidant ainsi la position de l’Espagne en tant que premier partenaire commercial du Royaume.

“Mais nous voulons aller plus loin, c’est pourquoi nous travaillons dans l’objectif de réaliser un passage terrestre pour les marchandises en janvier prochain”, a-t-il indiqué, soulignant que dans le cadre de la “réactivation” de la coopération bilatérale, les deux parties ont “convenu d’œuvrer pour que le passage ordonné et progressif des marchandises aux postes de douane terrestres commence en janvier”.

Autres annonces. M. Albares a annoncé que le gouvernement espagnol va approuver un projet de fonds de promotion du développement d’une valeur de 20 millions d’euros ; le premier projet sur vingt ans au Maroc. Selon le responsable espagnol, il vise à octroyer des microcrédits pour favoriser l’inclusion des jeunes et des femmes dans le système productif.

Il a indiqué que la coopération entre les deux pays portera également sur l’assistance technique dans le secteur ferroviaire, le secteur de l’eau et pour la mise en place de systèmes intégrés.

La migration. Le ministre espagnol a évoqué “des preuves d’une excellente coopération”, relevant que les chiffres des arrivées irrégulières ont été réduits de 20% au cours des quatre derniers mois par rapport à la même période de l’année précédente.

“C’est le résultat, entre autres, du travail conjoint contre les réseaux criminels de trafic d’êtres humains. Nous avons convenu de continuer à renforcer cette coopération, notamment sur la côte atlantique”, a-t-il précisé.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ARADEI CAPITAL : communication financière au 31 Décembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.