χ

Etudes en médecine et pharmacie : bientôt des diplômes intermédiaires

Les étudiants en médecine, en médecine dentaire et en pharmacie, dans l'incapacité de poursuivre leurs études, pourront à présent obtenir des diplômes intermédiaires leur ouvrant la voie vers d'autres universités.

Etudes en médecine et pharmacie : bientôt des diplômes intermédiaires

Le 25 août 2022 à 16h31

Modifié 25 août 2022 à 16h36

Les étudiants en médecine, en médecine dentaire et en pharmacie, dans l'incapacité de poursuivre leurs études, pourront à présent obtenir des diplômes intermédiaires leur ouvrant la voie vers d'autres universités.

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi 25 août, a approuvé le projet de décret n° 2.22.495 fixant la vocation des établissements universitaires, les cycles des études supérieures, ainsi que les diplômes nationaux correspondants.

Présenté par le  Abdellatif Miraoui, ce texte vise à établir des passerelles entre les différentes facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire, et entre ces facultés et les autres établissements d’enseignement supérieur en vue de permettre aux étudiants de s’orienter et de se réorienter tout en préservant leurs acquis, a affirmé le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas lors d’un point de presse à l’issue de la réunion de ce Conseil.

M. Miraoui explique dans son intervention lors du point de presse que « les étudiants en médecine, en médecine dentaire ou en pharmacie, n’ont pas de diplômes intermédiaires. S’ils ne poursuivent pas leurs études, ils n’obtiennent aucun diplôme ».

Concrètement, « ce décret vise à délivrer, aux étudiants dans l’incapacité de poursuivre leurs études, ou pour motif d’exclusion par exemple, un DEUG après 2 ans d’études, et une licence après 3 ans d’études. Ils pourront par la suite intégrer d’autres universités », explique Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation.

Le ministre insiste par ailleurs sur le fait que « ce décret ne permet pas aux étudiants disposant d’un DEUG ou d’une licence d’intégrer les facultés de médecine, médecine dentaire ou de pharmacie ».

En vertu du décret adopté, les facultés susmentionnées se chargeront de la préparation et de la délivrance d’un diplôme des études générales en sciences médicales et d’un diplôme des études générales en médecine dentaire, au terme d’une formation de quatre semestres après le Baccalauréat dans l’un des cycles des branches scientifiques, a expliqué M. Baitas.

Lesdites facultés se chargeront également de la préparation et de la délivrance d’un diplôme des études fondamentales en pharmacie et d’un diplôme des études fondamentales en médecine dentaire, au terme d’une formation de trois ans.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Centrale Danone : annonce légale

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Réunion de la commission en charge de la réforme des retraites