χ

Décharge d'Oum Azza à Rabat : ouverture des négociations avec Veolia pour son exploitation

Le marché d’exploitation de la décharge d’Oum Azza et des centres de transfert de Rabat, Salé et Témara peine à aboutir. Il a été lancé pour la 3e fois. Entre temps, l’ECI Al Assima compte entamer les négociations avec Veolia, à partir du 24 août prochain.

Décharge d'Oum Azza à Rabat : ouverture des négociations avec Veolia pour son exploitation

Le 18 août 2022 à 16h40

Modifié 19 août 2022 à 10h36

Le marché d’exploitation de la décharge d’Oum Azza et des centres de transfert de Rabat, Salé et Témara peine à aboutir. Il a été lancé pour la 3e fois. Entre temps, l’ECI Al Assima compte entamer les négociations avec Veolia, à partir du 24 août prochain.

La décharge contrôlée d’Oum Azza peine à trouver un exploitant. Après deux marchés déclarés infructueux, un nouvel appel d’offre est lancé.  Les travaux à exécuter dans le cadre du nouveau marché consistent en :

– l’exploitation de la décharge d’Oum Azza ;

– l’exploitation des 3 centres de transfert de Rabat, Salé et Témara ;

– le transport et le transfert des déchets depuis les trois centres de transfert vers la décharge d’Oum Azza.

 Démarrage des négociations avec Veolia le 24 août

Jointe par nos soins, une source bien informée nous fait savoir que comme le premier marché, le second a été déclaré infructueux. « Il y avait un problème au niveau des dossiers technique et administratif ».

D’après notre interlocuteur, l’Etablissement de coopération intercommunale Al Assima a obtenu une autorisation auprès du ministère de l’Intérieur pour entamer les négociations avec Veolia, à partir du 24 août prochain.

Rappelons que la décharge peine à trouver un délégataire depuis le départ de la société Téodem, filiale du groupe Pizzorno Environnement. C’est SOS NDD, gestionnaire de la décharge contrôlée de Médiouna à Casablanca, qui assure actuellement la période transitoire à Oum Azza.

De nombreuses problématiques à régler

Le Centre d’Enfouissement et de Valorisation(CEV) d’Oum Azza occupe une surface totale de 110 ha, dont 44 ha sont déjà saturés par les casiers d’enfouissement et 42 ha exploités comme bassins de stockage de lixiviats. La surface libre actuellement est d’environ 10 ha. 

Le CEV dispose, entre autres, de trois casiers d’enfouissement, déjà remplis et souffrant de différentes problématiques, dont l’absence de couverture périodique des déchets ou le compactage des déchets d’une manière non conforme.

Selon les documents de ce nouveau marché consultés par nos soins, deux casiers sont déjà fermés (casier 1 et 2), et le troisième est en cours d’exploitation (casier 3).

Le tonnage reçu au niveau du CEV d’Oum Azza est estimé à une moyenne d’environ 2.000 tonne/ jour. Le tonnage estimatif pour les 4 mois restant de 2022, relatif à la mise en décharge des déchets, est estimé à 300.000 tonnes.

Ces documents précisent également que « sur la base de l’historique de la décharge d’Oum Azza en termes de production journalière en lixiviats, le volume journalier à tire indicatif est d’environ 500 m3. Le lixiviat produit est stocké dans les bassins et lagunes de la décharge ».

Le tableau ci-dessous récapitule la situation des capacités des bassins existants et leurs volumes résiduels à fin juillet 2022:

Le CEV dispose également d’un bassin de traitement de lixiviat, d’une capacité journalière de 240 m3, presque saturé. Environ 450.000 m3 de lixiviats y sont stockés.

Le centre d’Oum Azza dispose aussi d’un système de traitement et de conditionnement de biogaz. Ce dernier est issu du processus de dégradation biologique des déchets, et possède un fort potentiel calorifique et énergétique. Mais la production des casiers existants en biogaz est en dessous de leur capacité pour des raisons techniques, liées notamment aux lixiviats.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Marocc : Post Conseil d’Administration du premier semestre de l’exercice 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.