SNEP surperforme le marché boursier

| Le 17/7/2022 à 6:47
La valeur SNEP affiche une bonne évolution en bourse malgré la baisse générale du marché. Les avis et les recommandations des analystes de la place demeurent positifs, tablant sur de belles perspectives de croissance pour le groupe.

SNEP se démarque en bourse en préservant une tendance haussière au moment où le marché maintient sa dynamique baissière. Le titre a gagné 9,1% depuis début 2022 jusqu’à la clôture de la séance de ce vendredi 15 juillet. Pendant la même période, le MASI a perdu 11,4%.

Évolution du cours de SNEP

Source : medias24.com

Un analyste de la place, joint par LeBoursier trouve qu’effectivement cette valeur a bien résisté devant la chute du marché. « SNEP maintient une tendance haussière depuis 2021 ; année pendant laquelle le titre a bondi de presque 55% en YTD. Le titre avait bien profité de la reprise économique observée en 2021 et au début de l’année 2022. Il avait également profité de la hausse des prix du PVC l’an dernier. Cette hausse avait atteint 60% », indique-t-il.

Cette année, SNEP continue de profiter de la hausse des prix PVC, liée à la hausse des cours du pétrole à l’échelle internationale. « La forte hausse des cours du pétrole est favorable à l’activité de SNEP. Cela génère une hausse des prix du PVC, ce qui fait augmenter les marges du groupe et favorise la croissance du chiffre d’affaires. »

« D’ailleurs, le groupe a réalisé une bonne performance au titre du premier trimestre 2021 », souligne notre analyste.

A rappeler que SNEP a enregistré un chiffre d’affaires de 310,8 MDH au premier trimestre 2022, en hausse de 18,3% par rapport à la même période en 2021. Le groupe a profité d’une bonne dynamique commerciale ainsi que des conditions favorables du marché.

Le groupe bénéficie également de l’augmentation de sa capacité de production. « SNEP a augmenté sa capacité de production des produits vinyliques (PVC, ndlr) et de l’électrolyse. Une augmentation de la capacité de production implique une hausse des marges, du chiffre d’affaires et des bénéfices », explique notre interlocuteur.

« Ce sont autant d’éléments qui expliquent le trend haussier suivi par la SNEP, malgré la chute générale du marché », conclut-il.

BKGR et AGR recommandent aux investisseurs d’acheter le titre SNEP

BMCE Capital Global Research (BKGR) recommande, dans son dernier stock guide, d’acheter le titre SNEP avec un cours cible de 1.040 dirhams. Ce titre devrait ainsi croître de 32,3% en comparaison avec un cours de 786 dirhams (observé à la clôture de la séance de ce vendredi).

« A mi-parcours de son ambition de réduire ses coûts via sa stratégie d’augmentation de production et sa maîtrise industrielle, SNEP poursuit progressivement l’amélioration de ses marges », soulignent les analystes de BKGR.

Selon la société de recherche, l’amélioration des marges du groupe se fait à travers :

– Un effet prix favorable compte tenu de la forte hausse des prix de l’éthylène et, par conséquent, du PVC ;

– Un développement de produits sophistiqués à forte valeur ajoutée, en l’occurrence via le lancement d’une nouvelle unité de Compounds PVC devant être opérationnelle à compter du S2 2022 et dédiée dans un premier temps au secteur automobile ;

– La poursuite de son programme d’extension de ses capacités de production qui vise à atteindre, à horizon 2024, un output annuel de 120 KT de PVC et de 115 KT de soude ;

– De son ambition d’exporter près de 20% de son chiffre d’affaires vinylique à l’horizon 2024, avec l’homologation de ses produits, vers la Turquie (2e plus grand importateur de PVC dans le monde), l’Espagne, le Portugal et l’Afrique de l’Ouest.

Attijari Global Research (AGR) recommande, elle aussi, d’acheter le titre SNEP. Le cours cible fixé est de 900 dirhams, soit un potentiel de hausse de 14%.

La société de recherche table sur un chiffre d’affaires de 1.251 MDH en 2022, en hausse de 18% par rapport à l’année 2021. Le résultat net devrait s’élever à 121 MDH, en progression de 12% par rapport à l’année précédente. En 2023, la SNEP devrait atteindre les pleines capacités de sa hausse en production, accaparant 60% de part de marché.

lire aussi
  • | Le 2/8/2022 à 14:04

    Attijariwafa Bank : MSIN recommande de conserver le titre et anticipe +7% en bourse

    L'année 2022 est empreinte d'incertitude, mais le groupe devrait afficher une amélioration de ses marges et de sa profitabilité cette année. Durant la période 2022-2027, le PNB devrait croitre à un rythme annuel moyen de 3,9%. Le dividende est attendu stable cette année à 15 dirhams par action.
  • | Le 29/7/2022 à 17:38

    TotalEnergies. Le titre baisse en bourse, mais il garde un potentiel de hausse de 25%

    TotalEnergies Marketing Maroc baisse en bourse, malgré le fait que son activité profite de la flambée des cours du pétrole à l’échelle internationale. Le titre devrait atteindre un cours de 2.001 dirhams d’après BKGR, qui recommande aux investisseurs de l’accumuler dans les portefeuilles.
  • | Le 27/7/2022 à 16:13

    Maroc Telecom baisse légèrement en bourse après l’annonce de la nouvelle sanction

    Le titre Maroc Telecom recule légèrement en bourse à la suite de l’annonce de la nouvelle sanction infligée par l’ANRT. Malgré cette annonce, CFG Bank recommande aux investisseurs de conserver le titre dans les portefeuilles avec un cours objectif de 129 dirhams.
  • | Le 26/7/2022 à 15:43

    Pénalisée par un contexte global défavorable, Disty baisse en bourse

    Malgré les recommandations positives des sociétés de bourse et un potentiel de croissance considérable, Disty Technologies baisse en bourse. Contacté par LeBoursier, un analyste de la place estime que cette baisse est infondée. Analyse.
  • | Le 21/7/2022 à 15:11

    Bourse. Disty Technologies clôture son premier jour de cotation en baisse

    La très bonne allocation des investisseurs a limité l'appétit le premier jour de cotation sur le marché secondaire. Le contexte global assez morose et l'absence de nombreux opérateurs durant cette période estivale ont également influé sur la baisse de près de 10% du cours du nouvel arrivant, durant son premier jour de cotation.
  • | Le 19/7/2022 à 15:57

    Bourse : rentabilité, volumes de ventes, les incertitudes font reculer l’agroalimentaire

    L’inflation fait bénéficier les industriels de l’agroalimentaire d’un bon effet prix. Néanmoins, elle grève le portefeuille des ménages et impactera les volumes de ventes cette année. La rentabilité sera également mise sous pression du fait de la hausse des intrants. Les résultats semestriels permettront de déterminer si les acteurs du secteur ont mieux résisté que prévu.