Attijariwafa Bank : les résultats trimestriels sont satisfaisants (T1-2022)

M.Ett | Le 22/5/2022 à 17:09
Les réalisations trimestrielles du groupe Attijariwafa Bank sont satisfaisantes, mais les perspectives d’évolutions restent floues à cause du contexte difficile actuel, d’après un membre du directoire d'une société de bourse de la place. Analyse.

Attijariwafa Bank, la deuxième plus grosse capitalisation de la place, a dévoilé ses résultats consolidés au titre du 1er trimestre 2022. Ceux-ci affichent une bonne mine, malgré le contexte global qui reste caractérisé par une conjoncture difficile.

A rappeler que la banque a dégagé un produit net en hausse de 6,9% par rapport à la même période de l’année 2021 (+6% à périmètre constant). De leur côté, le résultat net consolidé et le résultat net part du groupe affichent respectivement une croissance de 21,2% et de 20,2%.

Joint par LeBoursier, un membre du directoire d’une société de bourse de la place commente les réalisations de la banque : « Les résultats sont satisfaisants. Ils restent alignés sur le même trend observé au premier trimestre 2021. Les fondamentaux de la banque sont solides. Globalement, ces réalisations étaient anticipées ».

Toutefois, les perspectives d’évolution de la banque pour le reste de cette année ne sont pas visibles. « Les trois premiers mois de cette année se sont bien déroulés pour le secteur bancaire en général, et pour Attijariwafa Bank en particulier. Mais dans le contexte actuel qui est caractérisé par un manque de visibilité à cause de plusieurs perturbations au niveau international notamment les conséquences de la guerre en Ukraine et les risques inflationnistes, les perspectives d’évolution du secteur sont floues ».

Et d’expliquer : « Le secteur bancaire marocain connait quelques risques à cause du contexte actuel. Attijariwafa Bank encourt encore plus de risque vu qu’elle est bien implantée dans plusieurs pays en Afrique, comme la Tunisie et l’Egypte ».

« La hausse de l’inflation peut pousser la Banque centrale à augmenter le taux directeur afin de faire face à l’inflation et soutenir un petit peu le dirham vis-à-vis du dollar et de l’euro. L’inflation au Maroc est importée. Si on n’agit pas sur la valeur du dirham, l’inflation va s’aggraver. Ainsi, si la Banque centrale décide d’augmenter les taux, ça va avoir un impact sur les activités des banques. Celles-ci vont automatiquement répercuter la hausse des taux sur la clientèle ce qui pourrait avoir un impact négatif sur le taux du risque ».

BKGR met en avant la résilience de la banque

Dans son document annuel ‘Stratégie annuelle 2021-2022’, BMCE Capital Global Research (BKGR) a livré ses perspectives d’évolution pour quelques banques cotées, notamment Attijariwafa Bank. La société de recherche trouve que la banque reste résiliente grâce aux fonds propres et à la dynamique commerciale.

La bonne dynamique commerciale du groupe devrait se poursuivre en 2022. Les résultats trimestriels publiés en témoignent. BKGR anticipe une hausse de 5% des crédits consolidés. Le groupe devrait également pouvoir capitaliser sur une bonne tenue de ses ratios réglementaires. Cette année, le ratio de solvabilité devrait progresser à 15,4% contre 13,8% attendu en 2021.

BKGR anticipe une hausse de 5,7% du cours à 519 dirhams. Le titre garde ainsi un potentiel de hausse de 15% en comparaison avec un cours de 450 dirhams (observé à la clôture à la séance de ce vendredi).

Le titre a lâché 7,6% depuis début 2022

En bourse, le titre est impacté par la tendance baissière qui touche à toute la cote. La valeur a reculé de 7,6% depuis le début de cette année jusqu’à la clôture de la séance de ce vendredi 20 mai pour s’établir à 450 dirhams.

Notre interlocuteur trouve que l’évolution future du titre dépendrait de deux facteurs : la valeur intrinsèque de l’action (les résultats du groupe) et la tendance générale du marché. « Si la tendance générale du marché demeure baissière, la valeur serait impactée négativement. Si jamais le coût du risque augmente à cause du contexte actuel, ça pourrait avoir un impact négatif sur le titre en bourse ».

Evolution du cours de Attijariwafa Bank

Source : medias24.com

lire aussi
  • | Le 2/8/2022 à 14:04

    Attijariwafa Bank : MSIN recommande de conserver le titre et anticipe +7% en bourse

    L'année 2022 est empreinte d'incertitude, mais le groupe devrait afficher une amélioration de ses marges et de sa profitabilité cette année. Durant la période 2022-2027, le PNB devrait croitre à un rythme annuel moyen de 3,9%. Le dividende est attendu stable cette année à 15 dirhams par action.
  • | Le 29/7/2022 à 17:38

    TotalEnergies. Le titre baisse en bourse, mais il garde un potentiel de hausse de 25%

    TotalEnergies Marketing Maroc baisse en bourse, malgré le fait que son activité profite de la flambée des cours du pétrole à l’échelle internationale. Le titre devrait atteindre un cours de 2.001 dirhams d’après BKGR, qui recommande aux investisseurs de l’accumuler dans les portefeuilles.
  • | Le 27/7/2022 à 16:13

    Maroc Telecom baisse légèrement en bourse après l’annonce de la nouvelle sanction

    Le titre Maroc Telecom recule légèrement en bourse à la suite de l’annonce de la nouvelle sanction infligée par l’ANRT. Malgré cette annonce, CFG Bank recommande aux investisseurs de conserver le titre dans les portefeuilles avec un cours objectif de 129 dirhams.
  • | Le 26/7/2022 à 15:43

    Pénalisée par un contexte global défavorable, Disty baisse en bourse

    Malgré les recommandations positives des sociétés de bourse et un potentiel de croissance considérable, Disty Technologies baisse en bourse. Contacté par LeBoursier, un analyste de la place estime que cette baisse est infondée. Analyse.
  • | Le 21/7/2022 à 15:11

    Bourse. Disty Technologies clôture son premier jour de cotation en baisse

    La très bonne allocation des investisseurs a limité l'appétit le premier jour de cotation sur le marché secondaire. Le contexte global assez morose et l'absence de nombreux opérateurs durant cette période estivale ont également influé sur la baisse de près de 10% du cours du nouvel arrivant, durant son premier jour de cotation.
  • | Le 19/7/2022 à 15:57

    Bourse : rentabilité, volumes de ventes, les incertitudes font reculer l’agroalimentaire

    L’inflation fait bénéficier les industriels de l’agroalimentaire d’un bon effet prix. Néanmoins, elle grève le portefeuille des ménages et impactera les volumes de ventes cette année. La rentabilité sera également mise sous pression du fait de la hausse des intrants. Les résultats semestriels permettront de déterminer si les acteurs du secteur ont mieux résisté que prévu.