χ

Subvention aux hôteliers : 495 dossiers déposés en attente de feu vert final

Après l’annonce d’une subvention de 1 MMDH réservée aux hôteliers, la ministre du tourisme nous révèle que 495 candidats ont déposé un dossier mais le président de l’Association de l’industrie hôtelière de Casablanca affirme que les versements tardent encore.

Subvention aux hôteliers : 495 dossiers déposés en attente de feu vert final

Le 19 avril 2022 à 20h30

Modifié 16 mai 2022 à 18h06

Après l’annonce d’une subvention de 1 MMDH réservée aux hôteliers, la ministre du tourisme nous révèle que 495 candidats ont déposé un dossier mais le président de l’Association de l’industrie hôtelière de Casablanca affirme que les versements tardent encore.

Alors que les dossiers des hôteliers pour rénover leur établissement ont été déposés entre le 15 mars et le 15 avril sur le portail de la SMIT, Mohammed Saouti, président de l’Association de l’industrie hôtelière de Casablanca faisant partie du comité technique chargé de leur traitement avec d’autres experts, nous révèle qu’aucune demande de subvention n’est arrivée à son terme.

Interrogé à ce sujet, la ministre du tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire nous explique qu’il a été difficile de traiter les demandes en quelques jours alors que le dernier délai de dépôt des dossiers était fixé au 15 avril.

« 495 demandes de subvention déposées du sud au nord»

Selon Fatim Zahra Ammor, l’analyse des demandes reçues montre une grande adhésion des hôteliers désirant mettre à niveau leurs établissements pour une meilleur relance de leur activité.

« En effet, 495 demandes d’appui ont été reçues, couvrant toutes les régions et toutes les catégories d’Etablissements d’Hébergement Touristiques (EHT) allant du 5 étoiles au gîte classé.

Les destinations les plus prisées par les touristes ont été à la tête des demandes, telles que les villes de Marrakech, Agadir, Casablanca, Tanger… mais il y a eu d’autres destinations dans toutes les régions du Royaume qui ont aussi présenté des demandes d’appui à la mise à niveau.

Les montants sollicités sont alignés et en adéquation avec les prévisions, ce qui présage un fort taux de satisfaction des professionnels.

« Les premiers accords vont tomber dans les jours qui viennent »

Les EHT éligibles seront classés en fonction de la note qui leur sera octroyée à l’issue de l’évaluation qui combinera plusieurs critères :

  • Le maintien de l’outil de production, sur la période de la pandémie (maintien de l’ouverture de l’EHT pendant la crise) ;
  • L’engagement citoyen de l’EHT : une réouverture de l’EHT (maintien de l’ouverture) et le maintien des emplois ; et
  • L’optimisation des besoins de l’EHT qui sera évaluée notamment en fonction de la nature des actions d’amélioration proposées pour la reprise.

De même, le processus instauré a été optimisé et permettra de commencer à donner les accords de subventions dans les jours qui viennent.

D’autres demandes seront traitées dès la fin de ce processus, puisqu’un deuxième appel à manifestation d’intérêt (AMI) de 97 MDH sera lancé pour les cas exceptionnels conformément à la convention.

« La difficulté de réunir les documents nécessaires a nécessité une prolongation des délais de dépôt des dossiers »

Tout en se disant optimiste sur un versement rapide de la subvention, Mohamed Saouti nous révèle que la majorité des candidats ont eu beaucoup de mal à réunir les documents nécessaires pour être éligibles.

« Sachant que de nombreux hôteliers n’ont pas été en mesure de déposer leur dossier complet à la date fixée entre le 15 et le 30 mars, il y a eu une prolongation de 15 jours jusqu’au 15 avril.

C’est peut-être la raison pour laquelle la plupart des hôteliers des établissements 1 étoile, qui n’étaient pas aidés par un expert, n’ont pas pu déposer un dossier complet sur la plateforme de la SMIT.

« Des conditions draconiennes qui ont éliminé de nombreux candidats »

« De nombreux cas spéciaux n’ont pas pu être éligibles à l’obtention de la subvention, comme par exemple les hôtels qui n’ont pas ouvert depuis janvier 2019, ou alors ceux qui n’ont pas pu prouver qu’ils pouvaient mobiliser une caution bancaire égale à 50% de la subvention, quand celle-ci dépasse 1 million de dirhams. »

« Sachant que l’enveloppe globale de 1 milliard de dirhams peut susciter des convoitises, le dépôt de cette caution est normal, car c’est un moyen de s’assurer que les travaux de rénovation iront jusqu’à leur terme en respectant le cahier des charges », estime le président. Ce dernier laisse entendre que la prudence des autorités explique sans doute le fait qu’il n’y ait eu aucun versement à ce jour.

« Actuellement à Casablanca, aucun dossier n’a été traité par notre comité technique et, d’après mes retours, il en va de même pour Marrakech qui accueille pourtant la majorité des hôtels du pays. »

« Si pour l’instant aucun versement n’a eu lieu, c’est dans cette région que sera distribué l’essentiel de la subvention, car c’est là où se trouvent les grandes structures en termes de capacité d’accueil et de chiffres d’affaires, susceptibles de bénéficier de l’aide plafonnée à 10 millions de dirhams. »

Des premiers versements espérés avant le début de la saison estivale

« Entre le retard de dépôt de dossier des hôteliers et la lenteur de traitement par l’Etat, nous espérons que les premiers versements seront débloqués dans les jours à venir, bien avant le début de l’été tout proche. »

« Si nous voulons profiter de la forte reprise liée à la réouverture des frontières aériennes, nous ne pouvons pas attendre juin ou juillet pour rénover nos hôtels épuisés par vingt-quatre mois de crise sanitaire, sans quoi la période estivale qui se présente sous les meilleurs auspices sera à nouveau perdue », conclut Saouti.

Confiant, le président de l’Association de l’industrie hôtelière de Casablanca et région table sur un déblocage du traitement des dossiers de subvention par la SMIT dans les prochains jours.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Centrale Danone Etats financiers S1 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.