En janvier 2022, les créations d’entreprises baissent de 11% (OMPIC)

| Le 3/4/2022 à 14:40
En janvier 2022, 6 935 entreprises ont été créées. Casablanca continue de rassembler l’essentiel des créations d’entreprises. La part captée augmente à 27% contre 22,3% en janvier 2021. Les secteurs concernés par les créations demeurent traditionnels mais la part du secteur ‘Commerce’ recule. Près de 65% des créations sont des entreprises à actionnaire unique.

D’après les derniers chiffres disponibles sur le site de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), la création d’entreprises à fin janvier 2022 a reculé par rapport à janvier 2021. Rappelons que sur l’année entière 2021, le nombre de créations avait progressé de 23% par rapport à 2020.

Au total, 6.935 entreprises ont été créées durant le mois de janvier 2022, soit une baisse de 11% par rapport à la même période en 2021 où l’on dénombrait 7.786 créations. Par nature d’entreprises, sur le premier mois de l’année, il y avait 4.674 entreprises personnes morales et 2.261 entreprises personnes physiques. Le nombre d’entreprises personnes morales a régressé de 7,2% et le nombre d’entreprise personnes physiques baissait quant à lui de 17,8%.

Les formes juridiques demeurent globalement similaires à la même période en 2021 avec 64,7% des sociétés créées sous forme de société à responsabilité limitée à actionnaire unique (SARLAU) et 35,2% de société à responsabilité limitée (SARL).

La région Casablanca-Settat capte une plus grande part des créations par rapport à janvier 2021

En janvier 2022, encore une fois, la majorité des entreprises créées dans le pays étaient dans la région Casablanca-Settat. La région enregistrait 1.884 entreprises créées, soit 27% du total des créations sur le mois. Une part supérieure à celle de janvier 2021 où elle captait 22,3% des créations d’entreprises.

S’ensuit la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma à la seconde place avec 1.051 entreprises créées en janvier 2022. Un nombre similaire à celui de la même période en 2021 où la région enregistrait 1.061 créations d’entreprises. En janvier 2022, elle prend la place de la région Rabat-Salé-Kenitra qui occupait la seconde place en janvier 2021.

Désormais la région de la capitale administrative est à la troisième place avec 888 entreprises créées, un nombre en forte baisse de 25,3% par rapport à janvier 2021.

Les créations se poursuivent dans les secteurs traditionnels, mais moins dans le commerce

Les trois secteurs captant la majorité des créations demeurent inchangés par rapport à la même période en 2021. Il s’agit dans un premier temps du secteur du commerce, puis du BTP et activités immobilières et enfin des services divers.

En janvier 2022, 36,77% des entreprises créées œuvraient dans le secteur du commerce contre 38,39% en janvier 2022. En revanche, la part d’entre elles dans les secteurs du BTP et des services a augmenté cette année. 18,58% des entreprises créées en janvier 2022 sont dans le secteur du BTP et des activités immobilières, alors qu’elles étaient 16,12% à la même période en 2021. Concernant les services divers, la part des entreprises créées œuvrant dans ce secteur a également progressé, passant de 14,46% en janvier 2021 à 16,56% durant le premier mois de cette année.

lire aussi
  • | Le 30/9/2022 à 16:10

    Alliances : le RNPG progresse de 77% à fin juin

    Le groupe a pu améliorer son résultat grâce à la bonne maîtrise de ses charges et à la hausse des marges opérationnelles. Le carnet de commandes s'élève à 3,1 MMDH.
  • | Le 30/9/2022 à 8:58

    Ciments du Maroc : baisse de 18% du résultat net

    Le chiffre d’affaires a été maintenu par rapport à la même période en 2021 grâce à la bonne tenue des ventes de clincker à l’export et des matériaux de construction. La hausse des coûts de production, notamment de petcoke, a rogné sur les marges et le résultat net.
  • | Le 29/9/2022 à 18:14

    TGCC en accord avec son business plan, évoque sa lutte contre l’inflation des intrants

    Lors de sa conférence de presse, le management du groupe a exposé les bons résultats du premier semestre et a décrit les moyens mis en œuvre pour lutter contre la hausse du prix des intrants. TGCC n’a pas caché ses ambitions continentales, indiquant que des projets d’envergure seraient annoncés d’ici la fin de l’année. Son chiffre d’affaires dans cette zone devrait tripler d’ici deux ans.
  • | Le 27/9/2022 à 17:22

    Voici pourquoi Maroc Telecom continue de baisser en bourse

    Nouvelle sanction, hausse du taux directeur, risque inflationniste… Voici les facteurs qui alimentent la baisse du titre Maroc Telecom en bourse.
  • | Le 26/9/2022 à 15:17

    Aradei Capital poursuit sa croissance en profitant du programme d’investissement lancé

    Les résultats d'Aradei Capital, au titre du premier semestre 2022, ont connu une belle évolution, profitant des résultats du programme d’investissement du groupe. Un analyste de la place, joint par LeBoursier, anticipe la même tendance pour l’année 2023.
  • | Le 26/9/2022 à 14:32

    HPS : hausse de 83% du résultat net part du groupe au premier semestre 2022

    Les revenus consolidés de HPS ont grimpé de 22,6% au premier semestre 2022. Le résultat net part du groupe ressort à 67,7 MDH, en hausse de 83,8%. Voici l’évolution détaillée des principaux indicateurs de HPS.