χ

L’ONCF se rapproche de son niveau d’activité d’avant-Covid (bilan 2021)

L’Office national des chemins de fer a connu une importante hausse du trafic voyageurs en 2021 par rapport à 2020, année du grand confinement. Le trafic fret et phosphates est en légère amélioration chaque année depuis 2019.

Photo MEDIAS24

L’ONCF se rapproche de son niveau d’activité d’avant-Covid (bilan 2021)

Le 28 janvier 2022 à 16h19

Modifié 28 janvier 2022 à 18h52

L’Office national des chemins de fer a connu une importante hausse du trafic voyageurs en 2021 par rapport à 2020, année du grand confinement. Le trafic fret et phosphates est en légère amélioration chaque année depuis 2019.

Les premières estimations de l’activité de l’Office national des chemins de fer (ONCF) ont été fournies par Mohamed Rabie Khlie, son directeur général, au cours de la réunion du conseil d’administration. Celle-ci a été tenue en visioconférence et présidée par Mohammed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique.

2019 2020 2021
Nombre de voyageurs 38,2 millions 21,1 millions 34,5 millions
dont voyageurs Al Boraq 3 millions 1,3 million 2,4 millions
Chiffre d’affaires voyageurs 1,7 MMDH 0,8 MMDH 1,5 MMDH
Fret divers et phosphates 24,7 millions de tonnes 24,8 millions de tonnes 25,5 millions de tonnes
Chiffre d’affaires fret 1,8 MMDH 1,76 MMDH 1,8 MMDH

Selon Mohamed Rabie Khlie, cité par un communiqué de l’ONCF, l’ONCF a su réadapter sa stratégie pour mieux favoriser la relance de l’activité, en s’appuyant sur l’accélération de la transformation digitale, la redynamisation des activités clés, le renforcement de la synergie du groupe ONCF, la promotion d’un écosystème autour du ferroviaire et la rénovation de la chaîne de valeur industrielle.

Khlie évoque « un rebond exponentiel de l’activité Voyageurs » par rapport à 2020. Selon les prévisions à fin décembre, le nombre de passagers s’est amélioré de +64%, en passant de 21,1 millions en 2020 à 34,5 millions en 2021. Le chiffre d’affaires voyageurs, quant à lui, a progressé de +87%, en s’établissant à 1,5 milliard de dirhams en 2021 contre 803 millions de dirhams en 2020. Mais les chiffres ne sont pas revenus au niveau de 2019, comme le montre notre tableau.

Al Boraq a été l’une des victimes de la crise sanitaire : après avoir entamé sa vie active en 2019 en transportant 3 millions de voyageurs, il a dû s’en contenter de 1,3 million en 2020 pour remonter à 2,4 millions en 2021.

Le transport de fret et de phosphates reste assez stable malgré la crise. Chaque année, 15 à 16 millions de tonnes de phosphates sont transportées et le reste en fret divers, tels que les voitures produites par PSA à Kénitra et exportées à partir de Tanger, ou encore les transports de minerais. Le fret a ainsi enregistré plus de 25,5 millions de tonnes de marchandises en 2021, soit +2,6% par rapport à 2020. Il a généré un chiffre d’affaires de 1,8 milliard de dirhams, soit +2,3% par rapport à 2020. Le fret reste donc un apport vital pour l’ONCF, avec une part de 50% à 60% du chiffre d’affaires.

L’Office prévoit de réaliser, en 2021, un chiffre d’affaires de 3,5 milliards de dirhams, contre 2,8 milliards de dirhams en 2020 (soit +25%).

De même, l’ONCF a réalisé en 2021 des investissements pour un montant de 1,6 milliard de dirhams, en se limitant à l’achèvement des opérations en cours et aux projets prioritaires de maintien de la sécurité et de la qualité de service.

Enfin, l’ONCF commence l’année 2022 avec un objectif de chiffre d’affaires de 3,8 milliards de dirhams, en progression de +9% par rapport à 2021, légèrement supérieur à celui de 2019.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ADDOHA : Résultats semestriels au 30.06.2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.