χ

Gaz : une découverte qui laisse espérer un important potentiel dans la zone de Larache

"C'est une bonne nouvelle pour le Maroc !", nous lance Pierre Raillard, directeur Maroc de Chariot Energy. Les ressources du puits Anchois seront quantifiées et certifiées dans plusieurs semaines, car après le forage, des études réalisées par des tiers sont nécessaires. La découverte annoncée ce lundi matin va encourager les investissements.

Gaz : une découverte qui laisse espérer un important potentiel dans la zone de Larache

Le 10 janvier 2022 à 13h28

Modifié 10 janvier 2022 à 17h05

"C'est une bonne nouvelle pour le Maroc !", nous lance Pierre Raillard, directeur Maroc de Chariot Energy. Les ressources du puits Anchois seront quantifiées et certifiées dans plusieurs semaines, car après le forage, des études réalisées par des tiers sont nécessaires. La découverte annoncée ce lundi matin va encourager les investissements.

La société Chariot Energy avait acquis le permis d’exploration « Lixus » auprès de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM). Un ancien forage, effectué en 2009 par la société espagnole Repsol, avait démontré l’existence d’une ressource gazière. Pour des raisons de stratégie d’entreprise que nous n’avons pas élucidées, Repsol avait préféré cesser les forages et l’exploration dans cette région.

Chariot a lancé, le 15 décembre 2021, un forage par la plateforme Stena Don. Ce forage avait pour objectif de « confirmer la découverte existante et l’étendue du réservoir déjà identifié, de préciser les paramètres physiques tels que la perméabilité, de mesurer la pression et de prendre des échantillons de gaz », nous explique Pierre Raillard, directeur pays au sein de Chariot Energy.

Ce forage devait ensuite continuer en profondeur jusqu’à atteindre des couches visibles sur les sismiques et ayant une épaisseur significative : 100 m contre 55 m pour le premier réservoir. Les différents dessins et coupes sur les présentations de Chariot Energy le montrent bien d’ailleurs.

Le communiqué publié ce lundi matin par la société Chariot indique qu’une « évaluation complète du puits a été entreprise par diagraphie filaire, y compris une évaluation pétrophysique, des tests de formation souterraine, y compris des pressions de réservoir et un échantillonnage de gaz, des carottes latérales et des profils sismiques de puits de forage. L’interprétation préliminaire des données confirme la présence d’accumulations importantes de gaz dans les objectifs d’évaluation et d’exploration du puits Anchois-2. (…) Des réservoirs de haute qualité ont été trouvés dans tous les sables gazeux ».

Dans le jargon, le terme ‘sable’ désigne un réservoir. Le nouveau réservoir confirme ainsi les espoirs de Chariot, en attendant les études techniques détaillées sur la contenance et les volumes commercialisables.

Cette découverte, qui élargit le potentiel du puits Anchois, change-t-elle le calendrier ? Apparemment non. La campagne de forage est achevée pour Anchois-2 et « se poursuit sur Anchois-1 pour confirmer l’intégrité du puits », nous confie le directeur pays de Chariot Energy. La campagne se poursuivra selon la durée prévue, c’est-à-dire une quarantaine de jours.

« Il faudra par la suite plusieurs semaines d’études, effectuées par des tiers, pour obtenir la certification des ressources, et l’on pourra alors parler de réserves », ajoute Pierre Raillard, qui répond avec une grande prudence, en choisissant minutieusement ses mots. Il refuse de donner la moindre évaluation, mais explique que cette découverte « dé-risque en quelque sorte, fait baisser le risque sur les autres prospects identifiés dans la région de Larache et ayant des caractéristiques similaires à Anchois ».

Chariot Energy, qui détient le permis Lixus, devrait bientôt obtenir un deuxième permis, appelé Rissana, dans les eaux adjacentes de Lixus. Pierre Raillard confirme que l’accord relatif à Rissana est en cours de finalisation. Et le potentiel global, alors ? « Il est intéressant, mais à ce stade, il ne s’agit que d’un potentiel », indique le directeur pays de Chariot Energy. Il conclut par cette déclaration : « C’est une bonne nouvelle pour le Maroc ! »

Chariot annonce une « découverte importante de gaz » au large de Larache

Gaz de Larache : le directeur de Chariot au Maroc répond aux questions de Médias24

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ADDOHA : Résultats semestriels au 30.06.2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.