Covid. Voici comment sont pris en charge les cas suspects et avérés au niveau des hôtels

Que se passe-t-il si un cas de Covid ou un cluster sont détectés dans l'hôtel où vous résidez? Que se passe-t-il si un vacancier résidant à l'hôtel est testé positif au Covid? Voici les réponses.

Covid. Voici comment sont pris en charge les cas suspects et avérés au niveau des hôtels

Le 26 juillet 2021 à 16h18

Modifié 26 juillet 2021 à 16h18

Que se passe-t-il si un cas de Covid ou un cluster sont détectés dans l'hôtel où vous résidez? Que se passe-t-il si un vacancier résidant à l'hôtel est testé positif au Covid? Voici les réponses.

Lahcen Zelmat, président de la Fédération nationale de l’Industrie hôtelière (FNIH), nous confie que « le ministère du Tourisme a mis en place le label Welcome Safetly« , qui témoigne de la conformité des hôtels aux protocoles de contrôle du Covid-19 au Maroc.

Ainsi, au sein des établissements certifiés, le port du masque est obligatoire dans les salles d’accueil, les espaces de restauration et toute autre pièce commune. La température corporelle est prise à l’entrée et la désinfection des mains est nécessaire. Le respect des mesures de distanciation physique et des règles d’hygiène est par ailleurs demandé.

La nécessité de disposer d’une chambre d’isolement pour les personnes avérées positives au Covid ou suspectes, ou d’une infirmerie est également exigée au sein des établissements labellisés.

Selon notre interlocuteur, « pour les établissements ne disposant pas d’infirmerie, il est obligatoire d’avoir une chambre d’isolement, pour y placer les personnes positives au Covid ou suspectées à l’hôtel. »

« Dès qu’une personne est suspectée, elle doit être isolée du reste des clients. Nous avons ensuite le devoir d’en informer immédiatement les autorités locales (notamment le ministère de la Santé, NDLR), qui se déplacent à l’hôtel pour faire leur diagnostic. Si le test de la personne en question s’avère négatif, elle est alors libre de circuler dans l’hôtel et ses espaces. Dans le cas contraire, elle est prise en charge par les autorités », selon la gravité de son cas.

« Elle est ainsi mise en quarantaine dans un hôpital de la ville, si elle ne dispose pas de logement (le cas des étrangers par exemple, NDLR). Si elle dispose d’un logement (et que son cas n’est pas grave, NDLR), elle doit alors se confiner chez elle ».

Selon M. Zelmat, « les personnes positives au Covid ne peuvent pas rester dans l’hôtel, sauf s’il s’agit d’un hôtel dédié à la quarantaine. Pour ce faire, l’établissement doit disposer d’espaces séparés (piscines, espaces communs, restaurants…) », ce qui n’est pas le cas dans la majorité des établissements au Maroc.

Toutefois, au moment de la mise en ligne, nous n’avons pas pu avoir le détail de la prise en charge des personnes séjournant dans des hôtels éloignés de leur lieu de résidence (par exemple, personnes habitant à Rabat, séjournant dans un hôtel à Agadir). Est-ce qu’elles seront prises en charge dans des hôpitaux? confinées au niveau des hôtels? ou au niveau d’hôtels de la région dédiés à la quarantaine?

Médias 24 a essayé de contacter le ministère de la Santé, du Tourisme et plusieurs acteurs du secteur touristique qui n’ont pas été en mesure de nous fournir une réponse officielle. Mais selon nos informations, les personnes bien portantes ou ayant des symptômes modérés, testées positives dans un hôtel éloigné, ont pu rejoindre leurs lieux de résidence par la suite.

D’après une source informée, « les personnes qui ont de légers symptômes et les cas contacts ne peuvent pas toutes être prises en charge dans les hôpitaux. Elles doivent ainsi être confinées chez elle, et effectuer des tests de contrôle pour s’assurer qu’elles sont guéries ».

Cette même source appelle les clients au niveau des hôtels « à prendre leurs précautions, à faire des tests antigénique ou PCR si elles développent des symptômes du Covid, à s’isoler et à informer leur cas contacts, si le test s’avère positif, afin d’éviter tout risque de cluster au niveau des établissements touristiques ».

Notons que le label « Welcome Safetly » n’est pas obligatoire. Il est obtenu auprès du ministère du Tourisme, dans l’objectif de rassurer les touristes et les tours opérateurs, mais aussi, de distinguer et valoriser les opérateurs qui répondent aux exigences sanitaires. Cliquez ici pour consulter la liste des hôtels labellisés au 13 juillet 2021.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Wafabail : PUBLICATION DES COMPTES SOCIAUX AU 30 JUIN 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.