Non, les vaccins anti-Covid ne contiennent pas de produits magnétisants

La vaccination contre la Covid-19 ne rend pas le corps magnétique et les vaccins ne contiennent pas de particules aimantées. Même les personnes non vaccinées peuvent faire tenir sur leurs bras divers objets grâce à plusieurs astuces, assure Dr Tayeb Hamdi

Non, les vaccins anti-Covid ne contiennent pas de produits magnétisants

Le 10 juin 2021 à 15h54

Modifié 10 juin 2021 à 16h16

La vaccination contre la Covid-19 ne rend pas le corps magnétique et les vaccins ne contiennent pas de particules aimantées. Même les personnes non vaccinées peuvent faire tenir sur leurs bras divers objets grâce à plusieurs astuces, assure Dr Tayeb Hamdi

La liste des théories complotistes sur les vaccins anti-Covid s’allonge : depuis plusieurs semaines, des internautes qui disent avoir été vaccinés contre la Covid-19 partagent sur les réseaux sociaux des vidéos ou photos d’eux en train de poser sur leur bras, au niveau de l’épaule, des magnets, aimants, pièces de monnaie, smartphones… Ils affirment que les vaccins contiennent des particules aimantées et qu’ils auraient donc des propriétés magnétisantes.

Le « phénomène » est d’abord apparu aux Etats-Unis, puis en Angleterre, selon Le Parisien, avant, finalement, d’essaimer un peu partout ailleurs. En France, une vidéo postée le 31 mai sur Twitter est devenue virale : on y voit un homme d’un certain âge (70 ans d’après ce qu’il affirme) en train de faire tenir un téléphone sur son bras, là où il a reçu la dose du vaccin, selon ses propos. Pendant près d’une minute, il fait référence à des personnalités scientifiques françaises très controversées, dont l’épidémiologiste Didier Raoult et le prix Nobel Luc Montagnier, biologiste, virologue et professeur reconnu pour ses travaux sur le virus du sida dans les années 80 – mais aujourd’hui adhérent à des thèses complotistes.

« Il n’y a aucun produit magnétisant dans les vaccins »

Autant le dire de suite : non, les vaccins anti-Covid ne contiennent pas de particules aimantées. « Il n’y a pas d’effet magnétique émanant des vaccins qui fasse coller un téléphone ou tout autre objet sur le bras », affirme le Dr Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé, joint par Médias24. « On a déjà vu des pièces de monnaie, des fourchettes, des aimants de petite taille, des cuillères à café, à soupe… Dans quelques semaines, on va finir avec des gens qui vont nous faire croire qu’ils sont capables de tracter une remorque ou un tracteur rien qu’avec leur épaule, par effet magnétique ! Il faut s’y attendre franchement. »

En fait, les vaccins à base d’ARN Messager, notamment Pfizer et Moderna, « contiennent des nanoparticules lipidiques », explique le Dr Tayeb Hamdi. « Dans les vaccins à base d’ARN Messager, on injecte à la personne un brin de code génétique. Pour protéger ce brin de code génétique et le faire pénétrer à l’intérieur de la cellule, il faut des nanoparticules lipidiques – de la graisse, en somme. Partant de là, les complotistes ont pensé qu’on leur avait injecté des puces. »

Le Dr Tayeb Hamdi le redit : « Il n’y a aucun produit magnétisant dans les vaccins. Il n’y a pas non plus d’aluminium dans les vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca, seulement dans le vaccin Sinopharm. C’est un adjuvant en très, très, très petite quantité. En une infime quantité. Et l’aluminium n’est pas magnétisant. » Un adjuvant est un médicament ajouté à un autre pour renforcer ou pour compléter son action.

Il faut dire aussi que le fait de faire tenir sur sa peau des objets n’a rien d’exceptionnel. « On peut parfaitement faire tenir sur sa peau des objets graisseux, ou parce que la peau est imbibée de sueur ou d’humidité. On peut arriver à coller momentanément n’importe quoi, aussi bien sur un bras ayant reçu une injection que sur un bras n’en ayant pas reçu. Il y a aussi bien d’autres d’astuces qui permettent de faire adhérer un objet à sa peau, notamment en l’induisant de produits collants. Ce n’est pas bien compliqué. Après tout, n’importe qui peut faire ce genre de vidéos. Je remarque au passage que plusieurs de ces internautes ont supprimé leurs vidéos ou photos car ils se sont rendus compte qu’elles avaient semé le doute dans l’esprit de certaines personnes, en particulier celles qui n’ont pas encore été vaccinées ou qui adhèrent à des théories complotistes. »

A lire aussi


Guelmim : l’épopée politique des familles sahraouies (I)

REPORTAGE. Si la bataille politique, à l’occasion des échéances électorales, est particulièrement endiablée dans les régions du sud, avec des alliances d'intérêts entre familles puissantes et influentes, la ville de Guelmim surnommée la porte du désert ne déroge pas à cette règle. D’où les familles sahraouies puisent-elles leur légitimité, leur force et leur influence ? Comment se dessine la cartographie politique dans la province de Guelmim ? Quelles familles sont toujours dans la course et lesquelles sont hors circuit ?

Transformation numérique : étude pour la mise en place des Agences urbaines numériques 2.0

La Direction de l'urbanisme, relevant du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, lance un appel d'offres. L’étude couvrira l’ensemble des aspects liés à la transformation numérique des Agences urbaines du royaume, de la Direction de l’urbanisme, ainsi que de la Direction des ressources humaines et des moyens généraux du ministère. L'étude prévoit également la mise en place d’un système de veille urbaine.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Centrale Danone : Convocation AGO 16 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.