Le projet de loi sur le cannabis revient à la Chambre des représentatns avec une légère retouche

La Chambre des conseillers a adopté, mardi 8 juin à la majorité, lors d'une séance plénière, le projet de loi n°13-21 relatif à l’usage licite du cannabis, en lui apportant de légers amendements.

Le projet de loi sur le cannabis revient à la Chambre des représentatns avec une légère retouche

Le 9 juin 2021 à 15h40

Modifié 9 juin 2021 à 15h40

La Chambre des conseillers a adopté, mardi 8 juin à la majorité, lors d'une séance plénière, le projet de loi n°13-21 relatif à l’usage licite du cannabis, en lui apportant de légers amendements.

Le projet de loi a été adopté par 41 voix contre 11. Il revient ainsi à la Chambre des représentants pour une deuxième lecture programmée lundi 14 juin en commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville.

Douze amendements émanant du groupe haraki ont été approuvés. Ils concernent le remplacement du terme « établissement » par « toute personne morale » autorisée à la fabrication, la transformation et l’exportation du cannabis (articles 4-10-11-14-15-16-21-22-et 23). Ces personnes s’ajoutent ainsi aux sociétés manufacturières et exportatrices. D’autres amendements de forme ont été apportés aux articles 36 et 50.

Approuvé le 26 mai dernier à la Chambre des représentants, le projet de loi a reçu l’aval de la commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales et des infrastructures à la chambre des Conseillers.

Le texte prévoit, entre autres, la création d’une agence nationale chargée de la coordination entre tous les secteurs gouvernementaux, les institutions publiques et les partenaires nationaux et internationaux afin de développer une chaîne agricole et industrielle traitant du cannabis, tout en renforçant les mécanismes de contrôle.

Lire aussi:

Usage légal du cannabis. Les recommandations de militants locaux pour la bonne application du projet de loi

Contribuer à Médias24

L’information indépendante a un coût. Soutenez un journalisme crédible et indépendant.

Votre contribution nous aide à protéger notre indépendance pour continuer notre engagement et vous offrir des contenus inédits.

Contribuer

A lire aussi


Harcèlement sexuel à l’Université de Settat : cinq professeurs comparaîtront devant la justice

Harcèlement sexuel, incitation à la débauche, discrimination basée sur le genre, violence psychologique... Telles sont les lourdes accusations portées à l'encontre de cinq professeurs de l'Université Hassan Ier de Settat. L'un d'entre eux, également accusé d'attentat à la pudeur avec violence, comparaîtra mercredi 8 décembre devant la chambre criminelle de la cour d'appel de Settat. Le procès de ses collègues s'ouvrira la veille au tribunal de première instance de la ville.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M-Communication Financière des Résultats semestriels 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.