Résidences Dar Saada : Alpha Mena change sa recommandation “d’alléger" à "conserver”

| Le 24/5/2021 à 9:37

Malgré le déficit affiché en 2020, l’immobilière a pu conserver un cash-flow opérationnel positif avec sa politique de déstockage. Pour améliorer sa croissance et ses revenus, l’Afrique serait une opportunité prometteuse. Selon Alpha Mena, le groupe devrait bénéficier d’une amélioration de sa génération de cash sur le moyen et long terme.

Dans une note publiée le 21 mai, Alpha Mena a revu sa recommandation sur le titre Résidences Dar Saada (RDS). Auparavant recommandé à l’allègement, la société de recherche recommande de conserver le titre dans les portefeuilles. Elle anticipe une hausse de 7% du cours à 26,8 dirhams dans les six prochains mois.

Alpha Mena rappelle que l’année 2020 a été très mouvementée en bourse pour RDS. La valeur a en effet perdu 51,79% de sa valeur, passant de 56 dirhams à 27 dirhams. Pour la société de recherche, un réticence des investisseurs se fait sentir envers le titre et envers le secteur de la promotion immobilière en général. Néanmoins, Alpha Mena précise rester optimiste quant aux réalisations du groupe à moyen terme.

Une bonne maîtrise du bilan

Le résultat net du groupe a fortement été impacté durant l’exercice 2020 à cause des répercussions de la pandémie. Alpha Mena rappelle que RDS a affiché un déficit de 135 millions de dirhams contre un profit de 304 millions de dirhams en 2019. Une dégradation principalement liée à l’arrêt des chantiers sur le second trimestre de l’année 2020 et à la chute des ventes de produits finis.

Cependant, le groupe a pu afficher une bonne gestion de son Besoin en Fonds de Roulement (BFR) sur la période et à dégager un cash-flow opérationnel positif. Ceci a notamment été favorisé par la politique de déstockage de produits finis du groupe. « Le développeur a aussi réussi à maitriser son niveau d’endettement avec une dette nette de 2 847 millions de dirhams en 2020 contre 2 992 millions de dirhams en 2019 » souligne la société de recherche.

La conquête de l’Afrique serait bénéfique

A l’instar de son concurrent Addoha, le marché africain pourrait s’avérer prometteur pour RDS. Un tel levier de croissance pourrait permettre au groupe de générer de nouveau levier de génération de cash. « En dépit de la crise Covid-19, 23% du chiffre d’affaires d’Addoha a été réalisé en Afrique de l’Ouest » rappelle Alpha Mena.

Pour la société de recherche, une croissance externe durable est possible en dehors des frontières. « Nous sommes plus que convaincus que les effets positifs d’une croissance externe auront un impact significatif dès les deux premières années surtout que RDS est spécialiste en logement social (moyen standing) » explique la société de recherche.

Actuellement, Alpha Mena anticipe un potentiel d’appréciation de 7% du cours de l’immobilière, tenant compte des premiers signes de reprise de la demande au Maroc cette année. La société de recherche table également sur une appréciation de la capacité de génération de cash du groupe sur le moyen et long terme. « D’ailleurs, le DCF reflète parfaitement cette situation et affiche un potentiel de 54%. Pour ce qui est de l’ANR (actif net réévalué), le potentiel est négatif de 83% à cause de la qualité modeste des actifs du développeur, en particulier sur la période 2020-2021 » conclut Alpha Mena.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 21/6/2024 à 16:29

    Voici les facteurs qui laissent présager un maintien du taux directeur au prochain conseil de Bank Al-Maghrib

    Alors que l'inflation au Maroc retourne progressivement à ses niveaux historiques et que la Banque centrale européenne a d'ores et déjà entamé la baisse de son taux directeur, plusieurs facteurs plaident en faveur du statu quo. Le pivot monétaire est attendu d'ici la fin de l'année, en fonction de l'évolution de l'inflation.
  • | Le 20/6/2024 à 14:35

    Taux directeur : un statu quo très largement anticipé par les investisseurs financiers (AGR)

    Pour de gros investisseurs de la place sondés par Attijari Global Research (AGR), la probabilité d’un statu quo du taux directeur de BAM est de 93%. Les acteurs de référence et les institutionnels tablent à 100% pour un maintien du taux directeur à 3%. Les personnes physiques accordent une probabilité de 33% à un retrait de 25 pbs.
  • | Le 19/6/2024 à 16:42

    Trésor : les recettes fiscales progressent de 13,5% à fin mai

    Les recettes progressent plus vite que les dépenses à fin mai. Elles ont augmenté de 10%, tirées essentiellement par des recettes fiscales qui enregistrent une hausse de 13,5%, à plus de 123,6 MMDH contre 109 MMDH l'année dernière.
  • | Le 19/6/2024 à 15:43

    Managem : 450 MDH d’investissement pour se diversifier dans le gaz naturel

    Le groupe minier a mis un pied dans l’industrie gazière en faisant l’acquisition de la société Sound Energy Morocco East. Au total, Managem portera un investissement de 450 MDH et détiendra 55% de la concession d’exploitation de Tendrara. Le groupe annonce également ses ambitions panafricaines dans le secteur gazier.
  • | Le 13/6/2024 à 18:18

    Aradei Capital nous explique les dessous du rachat du capital d'Akdital Immo

    Actionnaire majoritaire à 51% d'Akdital Immo, Aradei Capital a annoncé racheter les 49% restants. Le management du groupe esquisse les contours de cette acquisition à venir.
  • | Le 13/6/2024 à 12:52

    Aïd al-Adha : Bank Al-Maghrib prend des mesures préventives pour assurer l’approvisionnement des GAB

    En prévision de la forte demande de monnaie durant Aïd al-Adha, qui coïncide cette année avec un week-end prolongé, Bank Al-Maghrib a annoncé, ce jeudi 13 juin, avoir mis en place des mesures préventives pour garantir l’approvisionnement des guichets automatiques bancaires (GAB) dans tout le Royaume.