CDG INVEST investit 3 MDH dans la startup GoaCommerce

| Le 26/4/2021 à 13:04

Il s'agit de la première levée de fonds en Seed pour la jeune startup, dans le cadre du programme 212 Founders. Spécialisée dans l'externalisation de la gestion des ventes en ligne, la startup entamera sa phase d'accélération pour développer son activité dans la région MENA. 

CDG Invest a annoncer une prise de participation à hauteur de 3 millions de dirhams dans la startup GOAcommerce, opérant dans la délégation e-commerce. La startup permet aux marques d’externaliser la gestion des ventes en ligne.

Cet investissement intervient à l’issue  de la participation de la startup au programme d’accompagnement 212Founders. Désormais, la startup peut intégrer la phase d’accélération du programme. 

Une solution de vente en ligne

GOAcommerce est une startup qui offre aux marques et aux fabricants l’opportunité d’externaliser toute la gestion de leur vente en ligne et ce quel que soit le canal de vente, allant des market-places, en passant par les sites de vente en propre et jusqu’aux ventes sur les réseaux sociaux.

Il s’agit d’une solution full-service qui propose la gestion de la visibilité en ligne mais aussi les moyens logistiques nécessaires au traitement et à l’expédition des commandes pour le compte de ses marques partenaires.

Un investissement pour accompagner une ambition internationale.

Ce financement ‘Seed’ intervient dans le cadre d’un tour de table avec plusieurs investisseurs. Il permettra à GOAcommerce de passer de la phase d’amorçage à la phase d’accélération, ce qui permettra à la jeune startup de booster sa croissance dans la région MENA, en commençant par l’Egypte.

Pour rappel, depuis son lancement en 2018, GOAcommerce a accompagné plusieurs multinationales telles que Unilever, Bosch, ou Johnson & Johnson, au Maroc et en Tunisie, avec des offres de services de référencement, de gestion de boutique en ligne mais aussi de la e-distribution, du stockage et de livraison de colis.

lire aussi
  • | Le 7/7/2022 à 15:59

    AZA Petrosolutions lève 3 millions de DH auprès de Maroc Numeric Fund II

    La start-up AZA Petrosolutions annonce, ce jeudi 7 juillet, une levée de 3 millions de DH auprès de Maroc Numeric Fund II.
  • | Le 19/5/2022 à 17:09

    Les ambitions de Kifal Auto après le rachat par Autochek

    Le rachat de la startup marocaine Kifal Auto par le nigérian Autochek marque le premier exit de 212Founders. Le CEO de Kifal, Nizar Abdallaoui Maane nous explique les changements stratégiques et la complémentarité que ce rachat amènera au sein de la structure marocaine, et nous éclaire sur les motivations de son acquéreur.
  • | Le 26/4/2022 à 20:31

    Comment dynamiser l’écosystème des startups tech selon Meriem Zairi

    Le monde du numérique a pris un tournant depuis l’émergence de la crise sanitaire au Maroc et les startups tech bénéficient d’une bonne conjoncture. Mais l’écosystème connaît encore des carences fortes. Meriem Zairi, managing director du fonds Seaf Morocco livre sa vision des actions à mettre en place pour dynamiser le secteur tant sur le volet de l’accès aux talents que sur la fiscalité et le renforcement de l'accès financement.
  • | Le 16/3/2022 à 17:58

    2022 devrait encore être une bonne année pour les Startups Tech

    Le secteur a surfé sur le besoin de numérisation apporté par la crise sanitaire. Ce besoin se poursuivra indéniablement cette année. En 2022, les perspectives demeurent bonnes et les acteurs interrogés ambitionnent globalement de doubler leurs chiffres d’affaires par rapport à 2021. Les répercussions de la crise se font néanmoins sentir sur certains secteurs, comme la Foodtech qui voit les restaurateurs souffrir après la fin de l’octroi des crédits d’aide à la relance.
  • | Le 24/1/2022 à 15:27

    212 Founders s’ouvre aux startups européennes

    212 Founders de la CDG Invest, programme d’accompagnement et de financement de startups en SEED et Série A, étend son programme à Station F à Paris. […]
  • | Le 4/1/2022 à 18:39

    Start-up Tech : Bonne dynamique et hausse des investissements attendus en 2022

    La bonne qualité du deal flow se poursuivra cette année pour les fonds d’investissement spécialisés dans les start-up technologiques. Le besoin de numérisation est là pour durer et des technologies prometteuses sont développées. Les investissements en nombre et en montant sont attendus en hausse par rapport à 2021 et l’écosystème commencera à passer à l’échelle.